Passer au contenu principal

Un nouveau directeur pour l'office de promotion des vins vaudois

Nicolas Joss, professionnel des métiers de l'hôtellerie, sera dès septembre le nouveau directeur de l'Office des vins vaudois (OVV).

Ce natif du Chablais vaudois, qui fêtera ses 30 ans en octobre, a travaillé au Grand Hôtel Park de Gstaad et au Lausanne Palace.

Après la démission surprise fin mai du secrétaire général Nicolas Schorderet, l'office de promotion des vins vaudois était à la recherche d'un successeur. Il a engagé un directeur: «J'ai voulu ce titre», explique Pierre Keller, président de l'OVV, «car je veux avoir un patron qui a un certain pouvoir».

Avec Nicolas Joss, l'OVV est «convaincu d'avoir trouvé la personne qui saura affirmer la notoriété des vins vaudois et les positionner idéalement par des campagnes de promotion», note un communiqué. Les vins vaudois, comme les vins suisses, souffrent de la concurrence des vins étrangers, plus vive encore depuis la chute de l'euro.

Marché alémanique

«Nous avons voulu quelqu'un qui connaît les vins et sait en parler. Mais aussi quelqu'un de jeune et qui a des idées», a ajouté Pierre Keller. M. Joss, qui parle allemand et suisse allemand, pourra défendre les vins vaudois sur l'important marché alémanique.

Nicolas Joss, qui est issu d'une famille propriétaire de quelques parchets de vigne, collaborera avec un assistant, dont le nom sera prochaînement annoncé. Il s'installera dans les nouveaux locaux de l'office, chez Prométerre, à la Maison du paysan à Lausanne.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.