Nouveau recours contre le parc éolien

Sainte-Croix (VD)Deux ONG ont décidé de saisir le Tribunal fédéral pour manifester leur désaccord envers le parc éolien de Sainte-Croix (VD).

Le canton a proposé des mesures de compensation. (Photo d'illustration)

Le canton a proposé des mesures de compensation. (Photo d'illustration) Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

BirdLife Suisse et Helvetia Nostra recourent au Tribunal fédéral (TF) contre le parc éolien de Sainte-Croix (VD). Les associations critiquent un projet qui empiète sur des zones de première importance pour des oiseaux nicheurs menacés, comme le grand tétras.

Sans surprise, les deux associations ont décidé de porter l'affaire devant la Haute Cour. Elles ne sont pas satisfaites du jugement rendu par le Tribunal cantonal en novembre dernier, «qui n'a pas jugé utile de statuer sur des points sensibles».

Réduire la mortalité des oiseaux

L'instance cantonale a demandé des mesures pour réduire la mortalité des oiseaux migrateurs. Mais elle ne s'est pas prononcée sur les impacts causés sur l'avifaune nicheuse, critiquent mardi les recourants dans un communiqué. Or plusieurs espèces menacées d'oiseaux nicheurs fréquentent la zone qui serait occupée par trois des éoliennes dans le secteur de La Gittaz.

Le canton a proposé des mesures de compensation. La plus pertinente, qui consistait à élargir la fermeture de la route du col de l'Aiguillon, a été refusée par la commune de Baulmes, se désolent les recourants. D'autres lacunes sont pointées du doigt, comme l'absence de préavis de l'Office fédéral de l'environnement (OFEV) sur le défrichement, pourtant obligatoire dans ce cas. (ats/nxp)

Créé: 11.12.2018, 11h54

Articles en relation

Une pétition contre les éoliennes déposée

Vaud La pétition pour préserver la région Chasseron – Creux-du-Van des éoliennes a recueilli plus de 13'600 signatures en cinq mois. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.