Pas de nouveaux cas de rougeole à l'UNIL

LausanneDepuis le 12 octobre, plus aucun cas de rougeole n'a été détecté à l'Université de Lausanne.

Le virus de la rougeole est très contagieux. (Photo d'illustration)

Le virus de la rougeole est très contagieux. (Photo d'illustration) Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La flambée de cas de rougeole à l'Université de Lausanne (UNIL) est en voie d'être enrayée. Au total, dix cas ont été diagnostiqués, mais aucun nouveau n'est apparu depuis le 12 octobre. Pour les autorités sanitaires, le maître-mot reste vaccination.

«Nous n'avons plus eu de cas depuis le 12 octobre. Comme la période d'incubation est de 21 jours, on sera rassuré à partir de début novembre», a déclaré mardi à Keystone-ATS Christiane Petignat, médecin adjoint au médecin cantonal. «On n'est pas à l'abri d'un ou deux nouveaux cas, mais c'est plutôt bon signe», note-t-elle.

En tout, dix cas épidémiologiquement liés ont été diagnostiqués, dont deux hors UNIL. Ces dernières personnes avaient cependant fréquenté le cas index (le premier cas), un étudiant de la Faculté des sciences et de l'environnement.

Eviction de campus

Pour avoir été en contact avec lui, une dizaine de personnes non vaccinées ont été mises en éviction sociale et de campus afin d'éviter une propagation de la maladie. Tout comme sa famille, a souligné Mme Petignat. «On leur a demandé d'éviter tout contact avec des femmes enceintes ou à immunité réduite, et de ne pas se rendre dans des endroits fréquentés».

La communauté universitaire avait été avertie par courriel durant la deuxième semaine d'octobre qu'une personne atteinte de la rougeole avait fréquenté l'UNIL dans sa période la plus contagieuse. Des mesures immédiates avaient été prises et la chaîne de transmission avait pu être retracée.

Très contagieux

Le virus de la rougeole est parmi les plus contagieux. Les conditions de coexistence universitaire, dans les auditoires, restaurants et autres lieux réunissant de grandes quantités de personnes sont particulièrement favorables à sa propagation, soulignait l'UNIL dans son courriel. (ats/nxp)

Créé: 23.10.2018, 16h58

Articles en relation

Huit cas de rougeole ont été détectés à l’UNIL

Santé Toutes les personnes ont été en contact direct avec un étudiant contagieux la semaine dernière. Plus...

Quatre cas de rougeole détectés à l'UNIL

Vaud La vaccination contre cette infection virale est fortement recommandée sur le campus de l'Université de Lausanne. Plus...

La Suisse en bonne voie pour éliminer la rougeole

Vaccination De 2014 à 2016, la couverture vaccinale des enfants en bas âge a particulièrement augmenté en Suisse romande, centrale et orientale. Les écarts entre les cantons continuent à se réduire. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.