Passer au contenu principal

Nouvelle loi pour la rentrée scolaire vaudoise

La rentrée scolaire vaudoise lundi sera marquée par la mise en vigueur de la Loi sur l’enseignement obligatoire (LEO), qui réduit le nombre de filières de trois à deux.

La conseillère d'Etat vaudoise Anne-Catherine Lyon, en charge de l'école dans le canton.
La conseillère d'Etat vaudoise Anne-Catherine Lyon, en charge de l'école dans le canton.
Keystone

Près de 100’000 élèves vaudois reprennent lundi le chemin de l’école. Cette rentrée marque la mise en vigueur de la Loi sur l’enseignement obligatoire (LEO), qui réduit le nombre de filières de trois à deux. Le pourcentage d’élèves orientés en voie prégymnasiale augmente.

En 9e année Harmos (9H), première volée orientée selon la LEO, 44,6% des élèves suivront la voie prégymnasiale (VP), contre 36% l’année précédente, soit une hausse de 23,9%. La nouvelle voie générale (VG) à deux niveaux accueillera 54,4% des élèves, alors qu’ils étaient 30,4% en VSG et 29,1% en VSO durant l’année scolaire 2012-2013.

«Autrefois, l’orientation était qualitative et elle se faisait aussi sur des éléments psychologiques. Désormais, elle se base sur les moyennes et les épreuves cantonales de référence», a expliqué mardi devant la presse la conseillère d’Etat Anne-Catherine Lyon.

Mais le système s’ajuste. Ainsi, la deuxième volée d’élèves à être orientés selon la LEO devra totaliser 20 points dans les branches principales (au lieu de 19) et passer une épreuve cantonale de référence (ECR) de plus, en allemand.

Davantage de bons élèves

En 9H, la voie générale à deux niveaux compte cette année 72% d’élèves en niveau «fort» en français, 63% en mathématiques et 60% en allemand. «Le nombre de ’bons’ élèves est plus élevé qu’avec les trois voies. Je m’en réjouis», a commenté Anne-Catherine Lyon.

La cheffe du Département de la formation, de la jeunesse et de la culture (DFJC) s’est félicitée des changements apportés par la LEO. «La dimension stigmatisante de la VSO, la voie qui regroupait les plus faibles, disparaît. Le système n’est plus cloisonné. On peut changer de voie en cours de parcours», a-t-elle rappelé.

Augmentation des effectifs

Reflet de la vitalité de la démographie vaudoise, le nombre d’élèves de la scolarité obligatoire et postobligatoire (gymnases) est en augmentation et passe de 97’764 à 99’097, selon des chiffres encore provisoires. En 2013-2014, 88’816 élèves suivront les classes de la première à la onzième année obligatoire.

Le nombre de nouveaux contrats d’apprentissage signés au 14 août s’élève à 6469, soit 73 de plus que l’an dernier à pareille époque. Le Département rappelle que début août il restait 465 places à pourvoir sur sa bourse aux places d’apprentissage.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.