Passer au contenu principal

Nouvelle manif des taxis contre Uber

Un rassemblement des chauffeurs lausannois s'est déroulé ce vendredi matin, devant l'administration communale.

Vendredi matin, les conducteurs de taxis ont manifesté sous les fenêtres de Pierre-Antoine Hildbrand.
Vendredi matin, les conducteurs de taxis ont manifesté sous les fenêtres de Pierre-Antoine Hildbrand.
ODILE MEYLAN

Les chauffeurs de taxis étaient une petite centaine à manifester, ce vendredi matin sous les fenêtres de l'administration communale au Flon à Lausanne, contre la concurrence de l'américain Uber qu'ils jugent déloyale. Epaulés par le syndicat Unia, ils étaient venu dénoncer les dernières modifications du règlement intercommunal sur les taxis (RIT), parmi lesquelles la reconnaissance d'Uber comme centrale d’appels.

«Il faut réagir à ces décisions, et vite, car la sécurité publique est en jeu. A cause notamment des autorisations temporaires d'exercer qui sont accordées aux chauffeurs Uber, ceux qui ont raté les examens officiels à Genève déferlent à Lausanne. Nous avons hérité des pires chauffeurs qui soient», critique Yves Defferard, secrétaire régional Unia Vaud. Pour lui, des mesures urgentes doivent être prises pour contrer «l'incompétence» de l'Association intercommunale des taxis. C'est la raison pour laquelle les chauffeurs manifestaient sous les bureaux du municipal lausannois Pierre-Antoine Hildbrand, par ailleurs président de cette association. Contacté, ce dernier n'a pas répondu à notre sollicitation.

Une réunion entre les représentants des chauffeurs lausannois et l'association intercommunale des taxis est agendée à la mi-juin.

De son côté, Uber fait savoir que son enregistrement en tant que central d'appels à Lausanne a été «une étape importante dans le développement d'un service professionnel en Suisse.» Le géant américain souhaite continuer «à agir en acteur responsable du secteur de la mobilité à Lausanne.»

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.