Le numéro de l'hôpital pour aveugles a été usurpé

VaudL'hôpital ophtalmique de Lausanne a porté plainte contre un ou des inconnus qui utilisent son numéro pour passer des appels.

L'hôpital précise que le numéro principal pour atteindre la réception ou les urgences, soit le 021/626 81 11, reste actif.

L'hôpital précise que le numéro principal pour atteindre la réception ou les urgences, soit le 021/626 81 11, reste actif. Image: DR/ophtalmique.ch

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un ou des individus usurpent depuis jeudi le numéro de téléphone principal de l'hôpital ophtalmique à Lausanne. L'établissement met en garde la population et a déposé plainte.

Pour des raisons encore inconnues, un individu utilise ce numéro lors de ses appels sortants, indique vendredi l'hôpital dans un communiqué. Cette pratique, qui consiste à faire apparaître sur l'écran du destinataire un autre numéro que celui de l'appelant, porte le terme de «spoofing».

Depuis jeudi après-midi, une centaine d'appels de ce type ont été référencés par le central de l'hôpital, précise à Keystone-ATS le service de communication. Les destinataires se trouvent pour la plupart dans les cantons de Vaud, Fribourg, Berne et Valais.

Les téléphones ne visent pas les patients. «Les personnes reçoivent un appel qui est immédiatement interrompu et rappellent ensuite notre hôpital. Ou elles ont un contact très bref avec une personne», précise le service de communication.

La Direction de la Fondation Asile des aveugles a déposé plainte. L'hôpital précise que le numéro principal pour atteindre la réception ou les urgences, soit le 021/626 81 11, reste actif. (ats/nxp)

Créé: 19.07.2019, 12h23

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 19 septembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...