A Nyon, on fêtait Guy, le gamin du coin

«Parmelin Day»En moins de sept jours, les services de la commune ont mis sur pied un événement mammouth encore jamais organisé à Nyon.

Le drapeau Suisse est projeté sur le Château de Nyon lors lors d'une réception en l'honneur du nouveau conseiller fédéral Guy Parmelin.

Le drapeau Suisse est projeté sur le Château de Nyon lors lors d'une réception en l'honneur du nouveau conseiller fédéral Guy Parmelin. Image: KEYSTONE

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Il a peu dormi. Jeune responsable des manifestations pour la Ville de Nyon, Yannick Grivel est néanmoins frais et serein, ce jeudi matin. Depuis une semaine, il coordonne l’organisation de l’accueil en grande pompe du conseiller fédéral bursinois. Six cents invités à cajoler, plus de 2000 citoyens à sustenter, un cortège, des fermetures de routes et de parkings. En moins de sept jours, les services de la commune ont mis sur pied un événement mammouth encore jamais organisé à Nyon. «Pas sûr qu’on aurait fait mieux avec plus de temps», s’amusait d’ailleurs le syndic, Daniel Rossellat, devant la population. Yannick Grivel, lui, a passé la journée à sauter d’un rendez-vous à l’autre, au rythme d’appels incessants. «Accueillir Guy Parmelin, c’est un défi de dingue!» A cause de l’ampleur de la chose, mais aussi parce qu’ici, le conseiller fédéral est chez lui. Que tout le monde le connaît de près ou de loin.

«Ça doit lui faire bizarre à Guy, tout ce monde. Il est tellement humble»

Autour d’un verre, trois vignerons apprécient. Christian et Julien Dutruy, de Founex, accompagnent Maurice Gay, également candidat PLR à la Municipalité de Nyon. «L’un des nôtres est élu au Conseil fédéral. On ne peut pas manquer ça!» s’accordent-ils.

«Ça doit lui faire bizarre à Guy, tout ce monde. Il est tellement humble», sourit Jean-Michel Dufour. Président du Conseil communal de Gilly, il était avec des amis au stamm de l’UDC Suisse ce mercredi 9 décembre, à Berne. A leur table, les deux bouteilles du vin que signe Guy Parmelin avaient fait le tour des télévisions. «On ne réalise pas encore complètement que notre ami est au Conseil fédéral. Mais il restera tel qu’on l’a toujours connu.» Il en est un qui le connaît. Intimement. Un ami de quarante ans. Au lendemain de l’élection, on avait laissé Didier Lohri très ému. «Je le suis toujours, tellement heureux pour lui, savoure le syndic de Bassins. Sincèrement. Je ne pensais pas être autant touché par son élection. On avait tellement rigolé ensemble de son avenir au Conseil fédéral. Et là, toutes nos plaisanteries deviennent réelles. C’est fabuleux pour lui, vraiment.»

Dans la cantine installée sur la place Perdtemps, après les discours, les cadeaux et les hymnes, les assiettes commencent à danser au-dessus des dizaines de tables dressées depuis la fin de matinée. Près de 70 serveurs assurent une chorégraphie millimétrée tandis que, dans la cuisine, une trentaine de personnes s’affairent. «Tout le monde doit avoir mangé les trois plats en une heure trente», lâche le responsable, Alexandre Manuel.

A sa table, Guy Parmelin mange rapidement, se lève, discute avec tout le monde. «Il ne changera pas, parie son ami Jean-Michel Dufour. Dimanche dernier, il était au tea-room de Bursins, on a bu un café.» «Une tradition que je ne pourrai peut-être plus respecter tous les dimanches, sourit l’enfant de La Côte, aujourd’hui conseiller fédéral. Mais j’y tiens. Ici, c’est chez moi.»

Créé: 17.12.2015, 21h38

Revivez la journée de Guy Parmelin en vidéo. (Video: PASCAL WASSMER)

Articles en relation

«Une voix sur sept sera attentive au canton»

«Parmelin Day» La classe politique vaudoise salue l'élection d'un Vaudois au Conseil fédéral. Réactions. Plus...

Le canon a tonné 26 fois sur Lausanne

Tradition Depuis Sauvabelin, la pièce d'artillerie cantonale a salué le nouveau Conseiller fédéral vaudois. Plus...

Vaud célèbre son conseiller fédéral Guy Parmelin

Fête Le nouvel élu a été fêté dans son canton. A Nyon, la population l'a accueilli dans un cortège emmené par les Milices vaudoises. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.