Passer au contenu principal

A Nyon, on fêtait Guy, le gamin du coin

En moins de sept jours, les services de la commune ont mis sur pied un événement mammouth encore jamais organisé à Nyon.

Le drapeau Suisse est projeté sur le Château de Nyon lors lors d'une réception en l'honneur du nouveau conseiller fédéral Guy Parmelin.
Le drapeau Suisse est projeté sur le Château de Nyon lors lors d'une réception en l'honneur du nouveau conseiller fédéral Guy Parmelin.
KEYSTONE

Il a peu dormi. Jeune responsable des manifestations pour la Ville de Nyon, Yannick Grivel est néanmoins frais et serein, ce jeudi matin. Depuis une semaine, il coordonne l’organisation de l’accueil en grande pompe du conseiller fédéral bursinois. Six cents invités à cajoler, plus de 2000 citoyens à sustenter, un cortège, des fermetures de routes et de parkings. En moins de sept jours, les services de la commune ont mis sur pied un événement mammouth encore jamais organisé à Nyon. «Pas sûr qu’on aurait fait mieux avec plus de temps», s’amusait d’ailleurs le syndic, Daniel Rossellat, devant la population. Yannick Grivel, lui, a passé la journée à sauter d’un rendez-vous à l’autre, au rythme d’appels incessants. «Accueillir Guy Parmelin, c’est un défi de dingue!» A cause de l’ampleur de la chose, mais aussi parce qu’ici, le conseiller fédéral est chez lui. Que tout le monde le connaît de près ou de loin.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.