Passer au contenu principal

Objectif 2024 pour la ligne de train du Tonkin

Jean-Jack Queyranne, président de la région Rhône-Alpes a annoncé ce lundi la poursuite des études de réhabilitation de la ligne Evian-Saint-Gingolph (F).

La ligne de train entre Evian et Saint-Gingolph est complètement désaffectée depuis 1988.
La ligne de train entre Evian et Saint-Gingolph est complètement désaffectée depuis 1988.
PHILIPPE MAEDER

«Cette ligne de train constitue une alternative décisive à la route et présente un intérêt certain pour le désenclavement du Chablais et pour le bassin lémanique au sens large», a expliqué le Français Jean-Jack Queyranne, président du Conseil général de la région Rhône-Alpes, en visite à Saint-Gingolph France. L’élu socialiste a annoncé la poursuite des études de réhabilitation de la ligne Evian-Saint-Gingolph (ligne du Tonkin), que soutiennent aussi les cantons de Vaud et du Valais. A ses yeux, le chantier pourrait être entamé à l’horizon 2020 pour s’achever en 2024.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.