L’Office du tourisme vaudois lance un guide pour smartphones

OutilCette application touristique innovante offre des recommandations personnalisées à l'utilisateur.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«Innovante, intuitive et intelligente.» Ce sont les qualificatifs que donne Andreas Banholzer, directeur de l’Office du tourisme du canton de Vaud (OTV), à Vaud: Guide. Du nom de l’application gratuite lancée mardi.

Ce nouvel outil touristique est «capable d’anticiper les besoins des gens», annonce Guillaume Dupré, responsable Développement Produits à l’OTV. L’application fonctionne comme un guide interactif.

Pour répondre aux attentes du touriste, le système s’appuie sur plusieurs sources d’information: les questions posées à l’internaute pour connaître ses intérêts, la géolocalisation et les facteurs environnementaux, notamment. «L’application ne vous recommandera pas de vous rendre sur un point de vue s’il pleut», donne en exemple Philippe Bonvin, le patron de EDSI-Tech, une société du parc scientifique de l’EPFL qui a élaboré ce produit. Le système a été breveté.

Les trois principales fonctionnalités de cette application sont donc les recommandations personnalisées, des itinéraires thématiques et enfin une carte affichant les différents intérêts du touriste. Pour l’instant, cet outil recense quelque 400 points d’intérêt: sites touristiques, musées, restaurants gastronomiques ou buvettes d’alpage. Les heures d’ouverture y sont précisées.

Cette application est téléchargeable sur l'App Store et Google Play. (24 heures)

Créé: 02.07.2014, 19h13

Dossiers

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Trois femmes avaient déjà mis en cause Donald Trump durant la campagne présidentielle. Elles se sont retrouvées sur un plateau de télévision pour réitérer leurs accusations. La Maison-Blanche a dénoncé des «histoires inventées»
(Image: Bénédicte) Plus...