Passer au contenu principal

L’opération de la cataracte peut aussi corriger la vision

Etat des lieux avant une conférence sur l’intervention chirurgicale la plus pratiquée dans le monde.

De g. à dr.: les docteurs Jean Vaudaux, François Majo et Philippe Othenin-Girard, tous trois spécialistes FMH en ophtalmologie et en ophtalmochirurgie.
De g. à dr.: les docteurs Jean Vaudaux, François Majo et Philippe Othenin-Girard, tous trois spécialistes FMH en ophtalmologie et en ophtalmochirurgie.
PATRICK MARTIN

La cataracte est d’abord une maladie liée à l’âge. «Tout comme la peau se ride avec les années, le cristallin s’opacifie et entraîne une baisse de la vue», explique le Dr François Majo. Heureusement cette partie vitale de l’œil – puisqu’elle est responsable, pour un tiers, du pouvoir de convergence de la lumière sur la rétine – peut être remplacée par un implant. L’opération de la cataracte est l’intervention la plus pratiquée dans le monde (près de 50?000 en Suisse chaque année).

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.