Orllati: des centaines de trajets en camion seront évités

Affaire Orlatti-NicodC'est la mise en service d’une plate-forme de valorisation de terres polluées qui permettra de réduire les trajets en camion.

La plate-forme de valorisation de terres polluées du groupe Orllati à Bioley-Orjulaz est une installation unique en Suisse romande.

La plate-forme de valorisation de terres polluées du groupe Orllati à Bioley-Orjulaz est une installation unique en Suisse romande. Image: KEYSTONE/L.GILLIERON

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Grâce à la mise en service ces jours d’une plate-forme de valorisation de terres polluées, qui s’ajoute à celle d’une centrale à béton sur sa base à Bioley-Orjulaz, le Groupe Orllati va pouvoir éviter des centaines de trajets de camions. La première de ces deux installations n’avait en effet jusque-là pas d’équivalent en Suisse romande. Elle évitera désormais aux terres polluées, de plus en plus souvent extraites, notamment sur les sites de friches industrielles, de devoir voyager jusqu’à Zurich. Sables et graviers pourront être retirés dans le Gros-de-Vaud, afin de concentrer les polluants dans des boues pouvant être traitées de manière spécifique.

Les gravats pourront, eux, être revalorisés directement à Bioley-Orjulaz, puisque le groupe dispose depuis l’an passé de sa propre centrale à béton. «En réalisant toutes les opérations sur un même site, nous créons des synergies et évitons des transports. Nous gérons donc notre site comme un pôle d’écologie industrielle», a souligné le CEO, Robert Ischer, mercredi soir devant un parterre d’une soixantaine d’invités, principalement des personnalités politiques de la région.

Si l’inauguration était prévue de longue date, les événements de ces derniers mois lui ont donné une résonance particulière. Le directeur en a donc profité pour «remettre l’église au milieu du village» en rappelant que le groupe avait été intégralement blanchi des accusations de pollution. Fidèle à sa réputation de discrétion, Avni Orllati était présent dans la salle, mais n’a pas pris la parole publiquement. (24 heures)

Créé: 07.12.2017, 14h43

Articles en relation

Avni Orllati: «Bernard Nicod a perdu la tête»

Affaire Nicod-Orllati L'entrepreneur, en conflit avec Bernard Nicod et au centre de critiques au vitriol, sort de sa réserve. Il répond aux accusations du promoteur et de son allié le «corbeau». Plus...

Inauguration sous haute tension chez Orllati

Bioley-Orjulaz Une installation de lavage des terres polluées sera dévoilée mercredi soir. Elle se trouvait au centre de dénonciations anonymes. Plus...

Nouveau témoin dans l’affaire Nicod-Orllati

Justice Un chauffeur poids lourd veut faire rouvrir l’enquête contre le promoteur de Bioley-Orjulaz. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Johnny monument national. (Paru le 9 décembre)
(Image: Vallott) Plus...