Passer au contenu principal

Paolo Schumacher explique sa thèse universitaire en 180 secondes

Un Lausannois décroche le prix du public à la finale suisse d'une compétition de vulgarisation scientifique.

Paolo Schumacher UNIL, doctorant au Centre intégratif de génomique (CIG).
Paolo Schumacher UNIL, doctorant au Centre intégratif de génomique (CIG).
Alain Kilar

Dans sa thèse, il est question de part de gâteau, de drague pour assurer la descendance, de petits bonshommes bleus ou noirs, et de deux plantes appelées Anna et Célestine. Mais ça, c’est la version courte, qui a valu au biologiste Paolo Schumacher, doctorant à l’Université de Lausanne, de gagner le Prix du public lors de la finale suisse du concours Ma thèse en 180 secondes, jeudi dernier. (cliquez pour visualiser la vidéo)

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.