Même pardonné, le violeur ira en prison

VeveyL’accusé a été condamné à 3 ans et demi de prison, sous les pleurs de son amie qui avait retiré sa plainte en séance. Il sera expulsé durant 8 ans. La défense fera appel.

L'accusé a été arrêté à l'issue du procès, au Tribunal de l'Est vaudois à Vevey.

L'accusé a été arrêté à l'issue du procès, au Tribunal de l'Est vaudois à Vevey. Image: Chantal Dervey

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les crises de larmes de sa compagne, mère de leur enfant, ne seront pas parvenues à freiner la Justice. Le Tribunal de Vevey a suivi le réquisitoire du Ministère public. Il a condamné vendredi Pedro* à 3,5 ans de prison ferme pour lésions corporelles, voies de fait, menaces, tentatives de contraintes sexuelles et viol.

Les violences reprochées à Pedro ont commencé en octobre 2017, durant la grossesse de Yasmina*, pour se poursuivre jusqu’à la mi-août 2018. Il l’a menacée de la tuer. Il lui a demandé, en vain, de lui faire une fellation. Il l’a violentée, engendrant des ecchymoses sur tout son corps. Et il l’a forcée à entretenir des relations sexuelles avec lui à quatre reprises.

Déjà condamné en France pour agressions, l’accusé a été arrêté séance tenante, sous les pleurs de sa compagne qui avait pourtant retiré ses plaintes, contre toute attente, jeudi lors du premier jour de procès. Pedro sera aussi expulsé du territoire suisse durant 8 ans. «Comment vais-je faire? Et notre fille va demander son papa», a lâché Yasmina, interpellant la Cour.

Selon le Tribunal, la responsabilité de Pedro est lourde: «Il a réduit Yasmina au rang d’objet.» Les juges n’ont cependant pas retenu l’injure et la mise en danger d’autrui. Sa peine sera réduite de 129 jours de détention provisoire et de 46 autres jours à titre de réparation pour détention en condition illicite. «Nous ferons appel, confie Coralie Germond, avocate de l’accusé. Notamment pour ce qui concerne son expulsion.»


* Prénoms d’emprunt

Créé: 20.09.2019, 18h42

Articles en relation

Au tribunal, l’amour s’immisce dans une affaire de viol

Vevey La victime a retiré, en plein procès, ses plaintes contre son compagnon. Mais la procureure requiert 3,5 ans de prison ferme. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.