Les parents d’élèves contre les normes du parascolaire

VaudL’Association des parents d’élèves s’oppose au projet de nouveau taux d’encadrement et doute des économies potentielles.

Image d'illustration

Image d'illustration Image: Chris Blaser

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

C’est une pierre de plus dans le jardin des Communes qui veulent revoir les règles de l’accueil de jour des enfants. L’Association vaudoise des parents d’élèves (APE) et Pro Familia Vaud s’opposent au projet de nouvelles normes pour l’accueil parascolaire. Elles l’ont fait savoir dans une prise de position commune, dans le cadre de la consultation menée dernièrement par l’Établissement intercommunal pour l’accueil de parascolaire (EIAP).

L’APE et Pro Familia critiquent notamment l’idée d’augmenter le nombre d’enfants par adulte et la proportion d’auxiliaires au sein du personnel. Elles rejoignent ainsi l’avis des professionnelles du secteur et de plusieurs villes.

L’un des buts de l’EIAP est de réussir à maîtriser la facture pour les parents des enfants pris en charge par les structures d’accueil parascolaire. Marie-Pierre Van Mullem, coprésidente de l’APE Vaud, n’y croit pas: «Nous ne nions pas le coût de l’accueil parascolaire, sachant que les parents en paient 40%, comme les communes. Mais aucune économie n’est garantie par ce projet, car engager des auxiliaires ne fait pas forcément diminuer les coûts. Et s’il y avait une économie, nous doutons très clairement que les communes la répercutent sur les parents, car leurs charges sont importantes.» (24 heures)

Créé: 20.06.2018, 20h26

Articles en relation

Les villes refusent de rogner les standards des crèches

Accueil de jour Lausanne, Yverdon, Renens, Morges et un quart des réseaux d’accueil s’opposent au nouveau taux d’encadrement parascolaire Plus...

Plus d’enfants pour moins de pros dans les garderies

Accueil parascolaire Les normes pour les enfants de 4 à 12 ans pourraient changer. L’idée fâche les éducatrices et les crèches, alors que le Canton est dubitatif Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Publié le 21 septembre 2018.
(Image: Valott) Plus...