Passer au contenu principal

Les parlements mal pris face à l’urgence climatique

Le réchauffement bouscule les élus. Dans les hémicycles, la notion d’urgence est interprétée de diverses manières. Réactions.

Daniel Rosselat, Dominique Bourg et Luc-Etienne Rossier.
Daniel Rosselat, Dominique Bourg et Luc-Etienne Rossier.
DR

Se paie-t-on de mots ou assiste-t-on à un réel tournant? Depuis le démarrage du mouvement des jeunes pour le climat, cet hiver, les corps délibérants du canton, à commencer par le Grand Conseil, frétillent d’idées. Mais la notion même d’urgence entraîne une certaine panique peu compatible avec la lenteur intrinsèque des processus démocratiques.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.