Pascal Broulis: «un coup dur» de 60 millions de francs

VaudLa décision de la BNS de ne pas verser de dividendes constitue «un coup dur» pour le Canton, a déclaré le grand argentier vaudois Pascal Broulis.

Image: JEAN-BERNARD SIEBER/ARC - A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Pour le Canton de Vaud, la modification induite par la Banque nationale suisse (BNS) représente un montant de quelque 60 millions de francs.

Globalement, cette décision signifie une perte de 333 millions pour la Confédération et de 666 millions pour les Cantons, a expliqué lundi le conseiller d'Etat. Pour Vaud, le non-versement de 60 millions n'entraînera pas de mesures d'économies particulières, le budget 2014 étant bénéficiaire de quelque 24 millions de francs.

«J'avais toujours mis ce dossier dans les risques», a expliqué le chef des finances cantonales. Selon lui, certains cantons pourraient rencontrer des difficultés, comme Lucerne, Fribourg ou Neuchâtel. (ats/24 heures)

Créé: 06.01.2014, 13h11

Articles en relation

Plombée par l'or, la BNS ne versera pas de dividende

Politique monétaire La Banque Nationale Suisse a terminé l'année sur une perte de 9 milliards de francs. Les cantons et la Confédération seront privés de la manne de 1 milliard. Plus...

Sans la BNS, la Confédération glisse dans le rouge

Politique monétaire La Confédération glisse dans les chiffres rouges en raison du non-versement par la Banque nationale suisse (BNS) des dividendes pour 2013. Plus...

La BNS maintient sa politique monétaire

Finance La Banque nationale suisse (BNS) a décidé jeudi de conserver le cap de sa politique monétaire. Elle maintient aussi le cours plancher d'un 1,20 franc pour un euro, en rappelant que la devise helvétique évolue toujours à un niveau élevé. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.