Passer au contenu principal

Pascal Broulis n'exclut pas de rester ministre des Finances jusqu'en 2022

A l'occasion de la présentation du budget cantonal pour 2015, le libéral-radical a livré quelques sous-entendus à propos de son avenir politique.

C'est la treizième fois que Pascal Broulis présente le budget de l'Etat de Vaud.
C'est la treizième fois que Pascal Broulis présente le budget de l'Etat de Vaud.
Keystone

Le libéral-radical Pascal Broulis, 49 ans, a présenté ce matin le budget de l’Etat de Vaud pour 2015. Depuis son élection au Conseil d’Etat, c’est la treizième fois qu’il se livre à cet exercice, avec pour la onzième fois un excédent de recettes.

Comme à son habitude, le ministre a présenté les «risques et incertitudes» qui planent sur l’avenir des finances cantonales. Parmi ces menaces figurent les suites de la votation du 9 février sur l’immigration et l'avenir des bilatérales, la réforme de la fiscalité des entreprises, l’initiative pour l’imposition des successions, ou encore celle pour l’abolition de l’impôt forfaitaire calculé selon une estimation des dépenses du contribuable.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.