Passer au contenu principal

Ils ont la passion des grands procès

Les affaires judiciaires très médiatisées attirent toujours beaucoup de monde au tribunal. Rencontre avec deux inconditionnels de grands procès pénaux.

Béda Dubler et Raymond Bourgoz écument les tribunaux du canton.
Béda Dubler et Raymond Bourgoz écument les tribunaux du canton.
Philippe Maeder

Attirance pour l’odeur du sang, voyeurisme ou simple envie de voir la justice à l’œuvre, «pour de vrai»? Dans les grands dossiers criminels, qu’il s’agisse des affaires Légeret, Ségalat ou encore Dubois, les procès pénaux marquants attirent à chaque fois un public particulièrement nombreux. Preuve éclatante en a récemment été donnée à Renens, où plus de 200 personnes se sont massées aux abords de la grande salle de l'ordre judiciaire vaudois pour assister à la dernière journée du procès de Claude Dubois. Plus de 80 personnes étaient d’ailleurs refoulées, faute de place. Nul doute qu’elles retenteront leur chance pour le verdict, attendu cet après-midi, à 13 h 30.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.