Passer au contenu principal

Le pasteur jugé pour pédophilie animait des camps de jeunes

Le prévenu était aumônier de jeunesse. Mais son ex-employeur n’a pas décelé de faute dans le cadre de son ministère.

Le Tribunal du Littoral et du Val-de-Travers, à Boudry (NE), où se déroule le procès du pasteur vaudois poursuivi pour des actes sexuels sur un jeune de moins de 16 ans.
Le Tribunal du Littoral et du Val-de-Travers, à Boudry (NE), où se déroule le procès du pasteur vaudois poursuivi pour des actes sexuels sur un jeune de moins de 16 ans.
Keystone

L’Église évangélique réformée du canton de Vaud (EERV) a-t-elle fait tout ce qui s’imposait lorsqu’elle a appris, il y a trois ans, qu’un de ses pasteurs était poursuivi par la justice neuchâteloise pour des faits de pédophilie? La question se pose dès lors que le prévenu, dont le procès a commencé mardi à Boudry (NE), était aumônier de jeunesse. À ce titre, il a participé à l’organisation d’une vingtaine de camps fréquentés par des adolescents.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.