Passer au contenu principal

Payot riposte au Black Friday au profit de Caritas

La chaîne de librairies s’allie à plusieurs magasins pour reverser aux démunis des dons collectés le 23 et le 24 novembre.

Le vendredi 23 novembre sera une journée de soldes à l'enseigne du "Black Friday". Certains magasins prendront le contre-pied en rejoignant l'initiative "Fair Friday"
Le vendredi 23 novembre sera une journée de soldes à l'enseigne du "Black Friday". Certains magasins prendront le contre-pied en rejoignant l'initiative "Fair Friday"
MAGALI GIRARDIN

Depuis quelques années, le Black Friday fait le bonheur des amateurs de shopping à prix cassés. Cette journée de soldes, importée tout droit des États-Unis, aura lieu ce vendredi, mais certaines enseignes sont bien décidées à la bouder, voire à riposter.

Les Librairies Payot ont ainsi lancé une initiative baptisée Fair Friday, qui retourne le concept pour qu’il profite aux plus démunis. Les 23 et 24 novembre, son réseau de magasins proposera aux clients de payer leurs achats un peu plus cher et reversera le surcoût à l’œuvre d’entraide Caritas.

Pour expliquer sa démarche, Payot se montre particulièrement remonté contre le Black Friday: «Cette opération commerciale est une incitation à l’hyperconsommation que nous jugeons inadaptée à une époque où le développement durable, l’éthique et la «consommation raisonnée» constituent des priorités sociétales majeures», indique l’entreprise dans un communiqué.

La chaîne de librairies ne sera pas seule à porter le mouvement. Après un appel lancé début novembre, quelque 120 enseignes ont déjà rejoint l’opération en Suisse romande, dont 60 dans le canton de Vaud.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.