Une ville de 12'000 habitants est prête à éclore au printemps

FusionLes Conseils de Saint-Légier et de Blonay ont accepté la convention de fusion. Les citoyens sont appelés aux urnes le 17 mai.

Dominique Martin (à g.) et Alain Bovay, syndic de Blonay et de Saint-Légier.

Dominique Martin (à g.) et Alain Bovay, syndic de Blonay et de Saint-Légier. Image: Chantal Dervey

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le peuple de Saint-Légier et de Blonay votera le 17 mai. Les deux Conseils communaux ont accepté lundi la convention de fusion des deux villages, qui pourrait donner naissance à une nouvelle ville de 12'000 habitants. À Saint-Légier, le texte a été plébiscité par 53 oui, 6 non et 3 bulletins blancs. À Blonay, où des opposants étaient sortis du bois ces derniers jours, les élus ont accepté la convention de fusion par 38 oui, 18 non et 3 abstentions.

«Nous sommes heureux du signal fort donné par les deux Conseils», commente Alain Bovay, syndic de Saint-Légier. «Nous souhaitons poursuivre le dialogue, également avec ceux qui ne sont pas favorables à cette fusion, ajoute Dominique Martin, son homologue de Blonay. Car il serait dommage que le projet soit refusé en raison d’inquiétudes infondées.»

Ces craintes émanent notamment des Verts et Ouverts des deux communes: «Nous regrettons le manque de vision, d’ambition et d’enthousiasme du rapport final du groupe de pilotage, relève Jean-Marc Nicolet, élu blonaysan. Nous déplorons que les Municipalités en place ne s’engagent que dans un projet purement administratif sans vision d’avenir, sous prétexte qu’il faut attendre le résultat des prochaines élections communales pour savoir qui sera en place avant de présenter un programme.» Mais, à Blonay, la fusion a compté plusieurs fervents défenseurs: «Il est vrai que ce projet apporte pour l’instant surtout des modifications administratives, mais cela est dû aux directives cantonales, réagit l’UDC Michel Cardinaux. Il est néanmoins urgent, avant le vote final, d’associer la population à la réflexion sur la vision d’avenir de ce projet communautaire.» D’ici à la votation de mai, les deux Communes ont déjà prévu d’organiser des débats dans chaque village. «Pour notre système de milice, la fusion a du bon, souligne Romain Belotti, UDC à Blonay également. Avec une future commune à 80 conseillers au lieu de 130 actuellement, les formations politiques pourront disposer d’un plus grand réservoir de personnes et sélectionner celles qui sont motivées au lieu de remplir des sièges pour assurer un contingent.»

En cas de oui le 17 mai, la fusion entrerait en vigueur le 1er janvier 2022. Il s’agirait de la plus grosse fusion dans le canton après celle de Montreux en 1962. Blonay-Saint-Légier deviendrait la troisième ou la quatrième ville de la Riviera et l’une des quinze du canton.

La convention règle tous les aspects du mariage, tel le nom de la future commune. Lors d’un sondage auquel ont répondu 800 personnes, «Blonay-Saint-Légier» l’a emporté haut la main (412 voix), devant Les Pléiades (196) et Hauteville (138). Les armoiries constituent un mélange des deux identités visuelles existantes: les deux cœurs entrelacés de Blonay et les couleurs de Saint-Légier (fond rouge, vert cerclé d’or).

Baisse des impôts

Concernant les autorités, il est prévu une Municipalité à sept. La convention précise encore que le siège administratif se situe à Blonay. Et le taux d’imposition a été fixé à 68,5 points, contre 70 actuellement dans les deux communes. Enfin, la convention stipule que le Canton de Vaud versera les 75'0000 fr. d’incitation financière à la fusion prévus par la loi sur les fusions des communes.

Créé: 22.01.2020, 18h26

Infos pratiques



Débats sur la fusion:
Le 2 avril, à19h, à l’aula de Bahyse (GUPB) à Blonay.

Le 7 avril, à 19h, à la grande salle le Grammont à Saint-Légier-La Chiésaz.

Articles en relation

Les opposants à la fusion sortent du bois

Blonay La convention de fusion avec Saint-Légier est un «chèque en blanc», selon deux élus. Elle sera soumise aux deux Conseils communaux mardi. Plus...

Blonay et Saint-Légier à un pas du mariage

Fusion La convention définitive est entre les mains des élus. Le vote décisif des Conseils communaux est agendé au 21 janvier. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.