Une photo trouble l’image du candidat Voiblet

LausanneUn cliché suggère que Claude-Alain Voiblet a vandalisé les affiches de campagne de l’UDC. L’intéressé se refuse à tout commentaire.

Le cliché semble monter Claude-Alain Voiblet en train de coller ses affiches sur celles des candidats UDC aux Etats.

Le cliché semble monter Claude-Alain Voiblet en train de coller ses affiches sur celles des candidats UDC aux Etats. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le vice-président de l’UDC Suisse pris les doigts dans la colle? Une photographie fournie par l’ancien responsable de la section lausannoise Daniel Krieger semble montrer Claude-Alain Voiblet en train de coller ses affiches électorales sur celles des deux candidats UDC au Conseil des Etats, Fabienne Despot et Michaël Buffat.

Lorsqu’on pose la question pour savoir si c’est bien lui sur cette photo, Claude-Alain Voiblet botte en touche: «Le comité de l’UDC Lausanne a décidé que pour tout ce qui touche Daniel Krieger, c’est no comment. On ne sait même pas où il habite.» Ce qui n’empêche pas la section lausannoise d’annoncer, pour ces prochains jours, un communiqué de presse pour tout déballer sur M. Krieger.

Afin d’essayer de comprendre ce énième coup tordu à l’UDC, il faut remonter à la campagne des fédérales. L’automne dernier, le parti avait réussi l’exploit de pirater ses propres affiches électorales. Plus précisément, des membres de la section lausannoise avaient profité de la nuit pour recouvrir les placards des deux candidats aux Conseil des Etats par la trombine de Claude-Alain Voiblet, qui visait, lui, le Conseil national.

«A l’époque, le président de la section, M. Krieger, avait admis la faute et avait assuré que cette action nocturne s’était faite à l’insu du candidat Voiblet», relève Kevin Grangier, secrétaire général de l’UDC Vaud. Depuis, Daniel Krieger a planté la section qu’il présidait sans laisser d’adresse.

Dégât d'image

«Cette photo semble suggérer que M. Voiblet a participé à ce collage d’affiches», observe Kevin Grangier. La direction du parti cantonal va tenter d’obtenir des explications du principal intéressé. Mais elle estime sa marge de manœuvre modeste dans cette affaire. Pour le secrétaire général, «l’éventuel dégât d’image est d’abord subi par M. Voiblet».

Effectivement, il est piquant d’imaginer que le candidat à la Municipalité de Lausanne, vice-président de l’UDC Suisse, nouveau patron de la section lausannoise, député et premier vient-ensuite au Conseil national se livre à ce genre de virées nocturnes. Ce cliché embarrassant ne va pas favoriser la sérénité dans un parti déjà en proie à des dissensions internes.

Figure de l’UDC lausannoise, le terrien Jean-Luc Chollet n’en peut plus de ces histoires. Il rappelle d’abord le principe de la présomption d’innocence vis-à-vis de Claude-Alain Voiblet. «Mais toutes ces affaires clochemerlesques commencent gentiment à me gonfler, souffle-t-il. Parce que moi, j’essaie simplement de faire de la politique, et cela devient de plus en plus difficile.» (24 heures)

Créé: 30.01.2016, 09h01

Articles en relation

Campagne compliquée pour l’UDC lausannoise

Lausanne Après toutes les autres formations, la section locale du parti agrarien vient seulement de livrer son programme électoral. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 13 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...