Passer au contenu principal

Les physios ne traitent que les urgences, c’est-à-dire?

Établir des critères définissant quels sont les cas urgents se révèle compliqué pour les thérapies manuelles.

Les pratiquants de thérapies manuelles, comme les physiothérapeutes ou les ostéopathes, doivent définir quels sont les cas urgents à traiter.
Les pratiquants de thérapies manuelles, comme les physiothérapeutes ou les ostéopathes, doivent définir quels sont les cas urgents à traiter.
Toa Heftiba/Unsplash

Pour protéger patients et soignants, l’OFSP a demandé aux professionnels de la santé d’annuler toute consultation qui ne relève pas de l’urgence. Cette ordonnance fédérale met dans l'embarras de nombreux thérapeutes pratiquant des soins pour lesquels le contact manuel est prépondérant. La notion d’urgence ne leur est pas étrangère mais elle n’a pas été définie sur la base de critères précis. Qu’en est-il pour les physiothérapeutes, les ostéopathes et les chiropraticiens?

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.