«Pierre Bauer avait un grand amour des textes»

Carnet noirFigure de la scène romande, ancien directeur du Théâtre de Vidy puis de celui de Benno Besson, pendant 20 ans, Pierre Bauer est décédé mardi dans sa 71e année.

Pierre Bauer en 2011.

Pierre Bauer en 2011. Image: JEAN-PAUL GUINNARD - A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Au théâtre du paradis, il y a fort à parier qu’on jouera sous peu du Shakespeare, du Beckett, du Martin Sherman aussi. Grand amoureux et spécialiste du répertoire anglo-saxon, le metteur en scène Pierre Bauer est décédé mardi, des suites d’une courte maladie. Figure du théâtre romand, le Genevois avait dirigé Vidy (de 1981 à 1989), puis le Théâtre municipal d’Yverdon, de 1992 à 2012. En 1998, il rebaptise ce dernier du nom d’une de ses idoles, Benno Besson. Pierre Bauer avait 70 ans.

«Il m’a beaucoup appris, c’était un peu une figure paternelle, en plus d’être un homme qui a marqué la scène romande», réagit Brigitte Romanens, directrice du Théâtre du Reflet, à Vevey. Avant ça, elle dirigeait l’Echandole, côtoyant Pierre Bauer dans les bureaux ou les salles yverdonnoises. «Il avait un vrai amour du théâtre, surtout des textes. Il savait les mettre en avant et les interroger, quitte, un jour, à abattre un mur du théâtre pour les besoins des acteurs. Mais c’était un bileux, et il tenait à rendre des comptes impeccables, ce qui le stressait beaucoup. À son départ d’Yverdon, il s’est vraiment épanoui et a mis en scène des pièces remarquables.» Citons notamment 84 Charing Cross road, en 2015, ainsi qu’un salué Mari Idéal d’Oscar Wild dans lequel jouait sa propre fille, Mélanie Olivia Bauer.

«Sa gentillesse et son respect des autres facilitaient beaucoup de choses. Il a su amener un public à Yverdon, faire de Benno Besson un véritable relais»

Passionné de théâtre depuis la lecture de Cyrano à 10 ans, Pierre Bauer fait des études de commerce avant de passer par le Conservatoire de Genève, la Comédie de Genève, puis dans l’avant-garde avec le Théâtre Mobile. À Vidy, il se laisse prendre dans la promotion de la scène romande, dont il ne démordra plus. Il veut un Centre d’art dramatique de Lausanne qui soit «le point de rencontre de tout ce qui agite le théâtre d’aujourd’hui, à la fois musée des valeurs consacrées et galerie d’avant-garde», écrit-il alors.

N’empêche, sa ligne reste en marge de l’émulsion internationale et privilégie la cohérence d’une approche assez classique. «C’est à la fois anachronique et sa grande force, une façon de creuser le sens des textes tout en finesse et en intelligence, relève René Zahnd, auteur de Vidy, un théâtre au présent. Il a tracé son sillon, avec un respect des êtres et une attitude en retrait, presque anglaise. Il savait surprendre aussi, avec un Jean Anouilh qui avait marqué.»

Actuel directeur de Benno Besson, Georges Grbic a signé son premier contrat avec Pierre Bauer. «Sa gentillesse et son respect des autres facilitaient beaucoup de choses. Il a su amener un public à Yverdon, faire de Benno Besson un véritable relais. Son travail de soutien aux compagnies romandes a été essentiel.»

La cérémonie d’adieu aura lieu au Temple de Saint-Prex, vendredi à 14h. (24 heures)

Créé: 06.12.2017, 18h33

Articles en relation

Homme de théâtre, Pierre Bauer s'en est allé

Metteur en scène, comédien et ancien directeur de Vidy et du Benno Besson, le Genevois d'origine est décédé mardi, à 71 ans. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Des dizaines d'automobilistes ont été bloqués dans le Chablais, pendant plusieurs heures pour certains. La situation était également chaotique sur les routes secondaires parsemées de congères.
(Image: Bénédicte) Plus...