Passer au contenu principal

Pierre-Yves Maillard a gagné, tonnerre de Brest!

Le conseiller d'Etat vaudois a été élu ce samedi à la présidence de l'Union syndicale suisse. Il a devancé sa concurrente, la Saint-Galloise Barbara Gysi, par 115 voix contre 88.

Le destin de Pierre-Yves Maillard sera syndical. Le ministre vaudois a été élu ce samedi à Berne à la tête de l'Union syndicale suisse (USS), la plus grande faîtière de travailleurs du pays.

Après une candidature ratée au Conseil fédéral en 2011, le socialiste a réussi son test devant les 212 délégués syndicaux réunis au Kursaal de Berne. Il quittera ses fonctions de ministre entre mai et juin 2019, après quatorze années au Conseil d'Etat.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.