Passer au contenu principal

Pierrick Destraz ouvre sa maison aux migrants du Sleep In

Le fils d’Henri Dès a hébergé des Nigérians qui campent en situation irrégulière à Renens. Et il promet de récidiver.

C’est notamment cette pièce que Pierrick Destraz met à la disposition des migrants exclus du Sleep In de Renens.
C’est notamment cette pièce que Pierrick Destraz met à la disposition des migrants exclus du Sleep In de Renens.
Philippe Maeder

Ça l’a pris comme ça. «Je ne supporte plus ce qui se passe autour de nous. J’ai participé à des manifestations par le passé, contre la fourrure notamment, mais aujourd’hui, plein de choses partent en live. Le monde ne va pas bien, c’est une évidence. J’ai décidé de ne plus rester assis devant ma télé.» A quelques encablures de la cinquantaine, le musicien Pierrick Destraz, fils d’Henri Dès, a décidé qu’il était grand temps de «faire du bien». Alors il a pris sa voiture. Direction le Sleep In de Renens, dans les jardins duquel campent une centaine de migrants en situation irrégulière. «J’en ai ramené deux à la maison pour une nuit. Je sais que c’est illégal, mais j’y retournerai tant qu’il faudra.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.