Le PLR offre un soutien massif à l'UDC Dessauges

PolitiqueAvec des critiques, le congrès du Parti libéral-radical donne son soutien au candidat UDC à la succession de Pierre-Yves Maillard.

Image: Jean-Bernard Sieber/ARC

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Ces dernières années, l'UDC a présenté ses mauvais candidats au Conseil d'Etat. Mais cette fois-ci, c'est le bon. C'est l'avis qui a prédominé ce mercredi soir à Epalinges, durant le congrès du Parti libéral-radical vaudois (PLR). Résultat: le parti a décidé de soutenir Pascal Dessauges, le candidat UDC, dans l'élection complémentaire au Conseil d'Etat en mars.

Préfet du Gros-de-Vaud et ancien agriculteur, «Pascal Dessauges est un vrai choix, une véritable opportunité pour reprendre la majorité au Conseil d'Etat», estime ainsi le président du parti et député Marc-Olivier Buffat. Dès lors 222 des 244 délégués du PLR ont validé cette stratégie de leurs dirigeants.

Mais comme à chaque fois lorsqu'il s'agit de discuter d'une alliance entre le PLR vaudois et l'UDC, le choix s'est fait en faisant le poing dans la poche pour un certain nombre de congressistes.

Le traumatisme Voiblet

C'est la personnalité de Pascal Dessauges, applaudi par la salle à la fin de son discours, qui a fait la différence. Il est vu comme un successeur de l'ancien conseiller d'Etat Jean-Claude Mermoud. Un profil jugé éloigné des précédents candidats malheureux de l'UDC Pierre-Yves Rapaz (2011), Claude-Alain Voiblet (2012) et Jacques Nicolet (2017). Et pourtant les arguments étaient sensiblement les mêmes lorsque le PLR avait soutenu Jacques Nicolet il y a deux ans.

Le choix de cette année est résumé simplement par le député et syndic de Corcelles-le-Jorat Daniel Ruch: «Pascal Dessauges est le moins crouille de l'équipe UDC.»

Une analyse rejointe, mais plus étoffée par l'ancien constituant Gérard Bühlmann: «Lorsque toute la salle de notre congrès a applaudi, debout, Claude-Alain Voiblet lorsque nous l'avons soutenu en 2011, ça a été un vrai traumatisme pour moi. Je me suis dit: plus jamais ça. Mais les choses ont changé. Pascal Dessauges n'est pas le même que Claude-Alain Voiblet. Il y a une aile de l'UDC qui m'horripile, mais il y a une UDC avec laquelle nous pouvons travailler. Je dois me forcer, mais je pense à l'homme, c'est un candidat de valeur.»

Et Christelle Luisier?

Une minorité de congressistes est tout de même allée plus loin dans l'expression de ses difficultés, au point de regretter que le PLR ne propose pas lui-même la candidature de la députée et la syndique de Payerne Christelle Luisier-Brodard. «Je me souviens des trahisons que nous avons connues de la part de l'UDC à Lausanne», a ainsi appuyé la conseillère communale lausannoise Françoise Longchamp.

«Lancer un candidat du PLR? Une option qui doit être abandonnée, selon Marc-Olivier Buffat. Un tel coup mettrait en péril le renouvellement de nos conseillers d'Etat en 2022.»

Créé: 16.01.2019, 22h04

Articles en relation

Le préfet Dessauges mise beaucoup sur ses réseaux

Élection au Conseil d'État L’agriculteur a surpris son monde en décrochant l’investiture UDC. Ancré dans le milieu associatif, ce discret attendait son heure. Plus...

Vers un équilibre précaire en 2019?

Vaud Le Conseil d’Etat vaudois devra digérer le départ du poids lourd Maillard et gérer une année électorale. De quoi entamer la belle stabilité qui le caractérise depuis une décennie. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 septembre 2019
(Image: Valott?) Plus...