Le PLR mise quasi tout sur la baisse de la fiscalité

Elections fédéralesA deux mois du scrutin, le parti libéral-radical demande une réforme de l'imposition des personnes physiques, dont notamment les couples.

Pour la députée Florence Gross (2e à g.), les fortes pluies de ce matin sont «la preuve que le ciel semble particulièrement fâché avec le système fiscal actuel».

Pour la députée Florence Gross (2e à g.), les fortes pluies de ce matin sont «la preuve que le ciel semble particulièrement fâché avec le système fiscal actuel». Image: Keystone/Laurent Gilliéron

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Alors que la société civile parle surtout d'environnement et de réchauffement climatique, le Parti libéral-radical vaudois (PLR) mise sur la fiscalité pour les élections fédérales d'octobre prochain. Arguant que son programme est plus large, sa principale promesse est claire: œuvrer pour diminuer les impôts des personnes physiques au niveau fédéral, après la réforme de l'imposition des entreprises.

Réunis sous une tente les abritant d'une pluie diluvienne ce mardi matin dans la cour du collège de Chardonne, les pontes du PLR organisaient leur traditionnelle rentrée politique de fin août. «C'est la preuve que le PLR se mouille», selon son président, le député Marc-Olivier Buffat.

Son but: maintenir ses six sièges au parlement fédéral (cinq au Conseil national et un au Conseil des Etats), voire augmenter sa députation en décrochant le 19e siège auquel le Canton de Vaud a droit cette année. Une course dans laquelle le PLR part seul, sans alliance avec le reste de la droite.

Tous les candidats vaudois au National

Pour sa vice-présidente et députée Florence Gross, les fortes pluies de ce matin sont «la preuve que le ciel semble particulièrement fâché avec le système fiscal actuel». Selon ses mots, les couples mariés font face à une «inégalité» face aux concubins, avec des impôts plus élevés car calculés sur les revenus cumulés des époux.

La solution passe par une imposition indépendante des deux revenus. «Ces inégalités ne sont plus tolérables et le Conseil fédéral veut introduire dans la Constitution une vision dépassée du mariage», ajoute Florence Gross.

Le PLR met aussi en avant la révision de la fiscalité des associations, qui «ont la mauvaise surprise de recevoir une déclaration d'impôts à remplir cette année», selon les mots d'Alexandre Berthoud, autre député et vice-président du parti.

Et l'environnement?
Le parti explique que son conseiller aux Etats Olivier Français sera son porte-parole en matière d'environnement. L'ancien municipal lausannois parle d'infrastructures «durables» en général (routes, trains, mais aussi hôpitaux, etc.) et de mobilité. Mais rien sur le climat, la pollution, les carburants ou l'énergie.

Pourquoi? «Nous n'avons pas attendu que certains mettent en avant le débat sur l’environnement pour faire des propositions sur cette thématique, explique le sénateur. Nous avons tout fait pour lutter contre les blocages des projets concrets, alors que beaucoup ne font que des mots sur l'environnement.»

Il prend en exemple la loi fédérale sur les marchés publics, pour laquelle il dit que le PLR a œuvré afin de réunir des majorités, ou le projet de barrage sur le Rhône à Bex. «Je défends, ajoute-t-il, une vision environnementale au sein du parti.»

Créé: 20.08.2019, 12h07

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 septembre 2019
(Image: Valott?) Plus...