Plusieurs élections complémentaires dans le canton de Vaud

MunicipalitésAfin de compléter leurs exécutifs, les citoyens des communes de Bassins, Arnex-sur-Orbe, Bournens, Clarmont, Coppet, Cottens, Donneloye, Oulens-sous-Echallens et Ursins votent dimanche 24 septembre.

Une dizaine de communes vaudoises doivent compléter leur exécutif, le dimanche 24 septembre.

Une dizaine de communes vaudoises doivent compléter leur exécutif, le dimanche 24 septembre. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Election sans surprise ce dimanche dans le district du Gros-de-Vaud. A Bournens, il a toutefois fallu procéder à deux tours de scrutin pour remplacer Vincent Chapuis, qui renonçait à son siège après 7 ans de présence à l’Exécutif. Après avoir raté l’élection pour une voix au premier tour, Marine Bocion a donc été élue par 23 suffrages sur 25. Fille de l'ancien syndic, elle avait fait part de son intérêt pour la fonction de manière officieuse, sans toutefois être en liste au premier tour.

Dans le même district, mais du côté d’Oulens-sous-Echallens, où Patrick Heysé démissionnait aussi après 7 ans, Nicolas Croce, seul candidat en lice, a été élu dès le premier tour.

Après avoir annoncé sa démission de la Municipalité de Clarmont, début juin, pour cause d’opposition au projet de fusion à sept communes du haut du district de Morges, finalement refusé par une votation à la fin du mois de juin, le municipal Luc Vidoudez s’est représenté à l'exécutif et a été réélu. Alors qu'il n'y avait aucun candidat officiel au premier tour, il a déposé une liste pour le second et obtenu 21 voix sur 36 bulletins rentrés.

Ancien municipal et syndic de la commune de Cottens, Daniel Vuille fera son retour à l'exécutif après 15 ans. Dimanche, 86 votants sur 155 ont fait confiance à l'unique candidat officiel à cette élection complémentaire, suite à la démission de Mandy Wagner Laurent. Un résultat «sans surprise», selon le président du Conseil général, Vincent Crottaz.

François Keller a été élu à la Municipalité de Coppet avec 384 voix, devançant Michel Gada, qui a remporté 219 voix. «Tous les deux sont très compétents et siègent au Conseil communal depuis 10 ans, ils auraient tous les deux mérité d'être élus» a souligné le syndic Gérard Produit avant d’ajouter: «François Keller vit à Coppet depuis plus de 30 ans et c’est peut-être cela qui a fait pencher la balance». Ce dernier reprendra le siège de Pedro Basabe à l’Exécutif.

Elue dimanche à la Municipalité d’Arnex-sur-Orbe avec 21 voix sur 65 votes comptabilisés au second tour de l’élection complémentaire, Muriel Morel siégera-t-elle au sein de l’exécutif? A priori, la citoyenne ne semblait pas intéressée par le mandat qui lui a été confié par le corps électoral de sa commune. Pourtant, avec 27 suffrages sur 160 votants, elle était déjà en tête du premier tour, organisé en matinée, devançant Bernard Gauthey (17) et Jean-Louis Monnier (11). Le scrutin était organisé suite à la démission de Pierre-Alain Ogay.

Isabelle Gachet remplacera Julien Favre au sein de la Municipalité d'Ursins. Dimanche, celle qui réside dans la commune du district du Jura-Nord-vaudois depuis dix ans avec son mari et ses deux enfants a été élue avec 27 voix sur 46 bulletins rentrés au second tour. Pressentie pour le poste, elle n'était toutefois pas candidate officiellement, étant en attente de l'accord de son employeur au moment du dépôt des listes. Elle était toutefois déjà en tête au premier tour avec 29 suffrages sur 92 votants.

Du côté de Bassins, la double démission des municipaux Patricia Rama et Alexandre Rastello donne lieu à une élection très disputée, puisque cinq candidats étaient en liste pour le premier tour. «Avec autant de candidats, le ballotage général sorti des urnes est relativement logique», commente le syndic et député Didier Lohri. Ainsi, sur les 416 bulletins valables comptabilisés, personne n'a atteint la majorité absolue fixée à 205. Un second tour aura donc lieu le 15 octobre, pour lequel les volontaires ont jusqu'à mardi midi pour faire acte de candidature officielle.

Seule sur la liste Tous Ensemble, Cécile Martini a remporté ce premier tour avec 177 suffrages. Elle devance les deux candidats de la liste numéro deux, de l'Entente villageoise de Bassins, appuyée par les municipaux en place, avec, dans l'ordre, Maria Krasnova (161) et Lorenzo Merlanti (154). La liste numéro 1, l'Entente, suit avec Jean-Jacques Petitpierre (144) et Anne Roy (60).

Pour remplacer Pierre Billaud, un seul tour de scrutin a suffi à Donneloye. Si aucun candidat n'avait déposé de liste, deux personnes ont fait part de leur intérêt à siéger au sein de l'exécutif. Finalement, Benoît Reymondin, habitant Gossens, a obtenu 136 suffrages sur 211 bulletins valables, devançant ainsi largement Daniel Waeber, habitant de Donneloye (16). «En choisissant cet entrepreneur marié et père de deux enfants, les électeurs ont probablement opté pour une juste répartition des sièges entre les quatre villages formant la commune», commente la syndique Lise Courvoisier.

Développement suit (24 heures)

Créé: 24.09.2017, 13h06

Paid Post

Le casual dating est-il fait pour vous?
L’idée d’une rencontre purement sexuelle sans aucun engagement peut paraître séduisante, mais une petite mise au point s’impose.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.