Passer au contenu principal

La police alertée pour des bonbons à l’école

Un homme distribuant des douceurs a proximité du collège a été signalé et interpellé. Sans danger, dit la gendarmerie.

Les parents des élèves du collège du Rossé (photographié lors de son inauguration en 2016) ont été informés par un courrier de la direction.
Les parents des élèves du collège du Rossé (photographié lors de son inauguration en 2016) ont été informés par un courrier de la direction.
Patrick Martin - A

L’image du pervers proposant des bonbons aux enfants a fait frémir le milieu scolaire de Yens. Mercredi dernier, la présence d’un automobiliste proposant des douceurs à proximité du Collège du Rossé a été signalée à la police, qui n’a pas tardé à interpeller le bonhomme. Il a été libéré, la police estimant «qu’il n'y a pas eu de danger pour les enfants».

L’affaire a tout de même contraint la direction des écoles à écrire aux parents des élèves scolarisés au Rossé. Celle-ci a suscité des inquiétudes chez les parents. Dans sa lettre, le directeur indiquait que le véhicule aurait été à nouveau signalé à Yens le jour suivant. Joint lundi par téléphone, celui-ci tempère. «Cela ne s’est pas vérifié», dit Jean Cuénot, qui précise avoir tout de même mis en place une petite structure pour les enfants qui auraient besoin d’en parler. «Mais il ne s’agit nullement d’une situation de crise», ajoute le directeur.

Cette histoire aura créé de l’émoi pour pas grand-chose. «Elle illustrerait bien un article sur la rumeur», songe Jean Cuénot. Reste une inconnue. Si la police cantonale confirme bien avoir interpellé — puis relâché — «un homme de 41 ans, de nationalité française travaillant en Suisse», elle se refuse à en dire davantage sur les motifs qui ont conduit cet automobiliste à distribuer des bonbons à des enfants. À la direction des écoles, on n’en sait pas plus. «Mais s’il y avait eu quelque chose de grave, on l’aurait su», dit Jean Cuénot. Un dispositif de surveillance a été mis en place et la direction des écoles rappelle les règles de sécurité pour les enfants: ne pas se laisser aborder par des inconnus et signaler les comportements suspects à un adulte de confiance.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.