Passer au contenu principal

La police renonce aux prunes dans les parkings

Alors que les transports publics réduisent leur offre, les autorités collent moins au parcage, ou restreignent leur action.

Les prunes s'abatteront moins lourdement, voire pas du tout, pour les temps de parcage dépassés. Mais gare aux accès pour les ambulances et les véhicules de sécurité!
Les prunes s'abatteront moins lourdement, voire pas du tout, pour les temps de parcage dépassés. Mais gare aux accès pour les ambulances et les véhicules de sécurité!
Mathieu Rod

Alors que les transports publics, notamment les CFF, dès jeudi 19 mars, réduisent fortement leur offre, les Vaudois qui ne peuvent pas télétravailler se déplacent davantage en voiture. Ils diminuent ainsi le risque de contamination. Problème: où ces pendulaires qui ne disposent pas d’une place de parc vont-ils se garer sans amende? Ils peuvent compter sur un assouplissement pour ce qui touche les contraventions.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.