Passer au contenu principal

Policier, un métier qui continue de faire rêver

Plus de 200 jeunes sont montés à Savatan samedi 5 novembre dernier pour se renseigner et tester leurs aptitudes. Reportage

Plus de 200 jeunes intéressés au métier de policier ont pu tester leurs aptitudes physiques à Savatan.
Plus de 200 jeunes intéressés au métier de policier ont pu tester leurs aptitudes physiques à Savatan.
Jean-Bernard Sieber

Plus de de 200 jeunes femmes et jeunes hommes des quatre coins de la Suisse romande sont montés à Savatan, au-dessus de Saint-Maurice, samedi 5 novembre dernier. Pour faire la fête? Non, pour s’informer sur les métiers de la police. A 8 heures tapantes, tout le monde était réuni sur la place centrale. Il fallait être sacrément motivé pour braver le froid et écouter sans claquer des dents le discours de bienvenue et les explications du capitaine Pascal Rossier, chef de l’état-major de l’Académie de Police: «Tous les corps de police partenaires sont aujourd’hui présents pour vous présenter leurs spécificités. Notre Académie offre une formation de base identique pour tous. Dès votre retour au sein du corps de police auquel vous appartiendrez, vous aurez la possibilité de vous spécialiser, selon vos goûts et disponibilités.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.