Passer au contenu principal

Pas de minicaméras sur les policiers vaudois

Après un débat nourri, les députés ont refusé que la pertinence d’une telle technologie soit analysée. La police ne la sollicite d’ailleurs pas

Béatrice Métraux était prête à étudier les avantages et les inconvénients de ces caméras, mais elle a souligné les difficultés rencontrées par le Tessin dans leur test
Béatrice Métraux était prête à étudier les avantages et les inconvénients de ces caméras, mais elle a souligné les difficultés rencontrées par le Tessin dans leur test
J.-B. SIEBER/ARC

Des policiers équipés de caméras pour filmer leurs interventions les plus délicates, cela restera l’apanage des RoboCop des séries télévisées. Les députés ont refusé mardi la seule idée d’en étudier la pertinence, comme le proposait le postulat du PLR Mathieu Blanc, par 63 voix contre 45 et 6 abstentions.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.