Passer au contenu principal

Les poulets de la Migros alarment les antispécistes

Une vidéo tournée dans un élevage broyard montre la face cachée de la marque Optigal. L’association PEA dénonce une publicité mensongère.

La vidéo veut montrer la face cachée de l'élevage intensif, que propose justement d'abolir une initiative fédérale.
La vidéo veut montrer la face cachée de l'élevage intensif, que propose justement d'abolir une initiative fédérale.
DR

Les conditions d’élevage des poulets de la marque Optigal sont dans le viseur des antispécistes. Mardi, l’association PEA - Pour l’égalité animale a diffusé une vidéo tournée nuitamment dans la halle d’un fournisseur vaudois de Micarna, filiale de la Migros. On y voit des milliers de poulets serrés comme des sardines, en partie déplumés, certains blessés voire probablement subclaquants. Bien loin des images léchées de la réclame Migros insérée au montage, où l’on voit les volailles divaguer dans un cadre plus aéré. PEA a dénoncé le cas auprès du Secrétariat d’État à l’économie pour publicité mensongère, celle-ci vantant des exploitations «familiales, très respectueuses de l’animal».

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.