On pourra payer son parking à la minute

LausanneLa Ville ne fera pas marche arrière sur les nouvelles règles de stationnement, mais elle propose trois mesures pour adoucir la pilule.

Dès juin, les Lausannois auront une alternative aux horodateurs avec une application facturant au plus juste leur stationnement.

Dès juin, les Lausannois auront une alternative aux horodateurs avec une application facturant au plus juste leur stationnement. Image: PATRICK MARTIN

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

C’était en novembre dernier. La Société Coopérative des Commerçants Lausannois (SCCL) déposait une pétition forte de 13 600 signatures demandant à la Municipalité de reconsidérer les changements annoncés en matière de parking: fin de la gratuité entre 12 h 30 et 13 h 30 au centre-ville, rendre payant le parking de Bellerive ainsi que le P+R le dimanche, tout comme la moitié des places de parc du Chalet-à-Gobet la semaine. Comme elles l’ont annoncé hier, les autorités ont finalement décidé de ne rétrograder sur aucun de ces points. «Il est clair que nous ne sommes pas totalement satisfaits du résultat, mais nous ne nous faisions pas trop d’illusions non plus, réagit Philippe Bovet, président de la SCCL. L’important, c’est que le dialogue soit rétabli avec la Ville. Et il y a néanmoins des avancées qui sont proposées, ce qui montre que les autorités ne sont pas tout à fait contre les voitures.» Voici les nouveautés.

Une appli pour payer son parking à la minute

C’est sans doute l’annonce la plus innovante en matière de parking à Lausanne. Dès le mois de juin, une application pour smartphone permettra de payer son stationnement à la minute près. Rien de plus simple: on déclenche l’application à son arrivée, on l’enclenche à nouveau en partant, et on ne paie ainsi que pour la durée effective du stationnement. Pour éviter une amende, un SMS sera automatiquement envoyé à l’usager quelques minutes avant l’échéance. Avec le lancement de cette application, Lausanne s’attend à une légère baisse des recettes en matière de parking.

À noter que la Société Coopérative des Commerçants Lausannois envisage pour sa part d’acquérir du temps de stationnement pour l’offrir aux clients des commerces de la capitale vaudoise.

Un macaron spécial pour les commerçants

La Ville fait un geste pour les artisans et les commerçants lausannois en mettant sur le marché un macaron «entreprises». Seul macaron multizones de Lausanne, il sera valable sur l’ensemble du territoire communal et sur toutes les places à durée limitée.

Limité à trois exemplaires par entreprise, il ne pourra toutefois être utilisé que pour un véhicule professionnel lors de transport de matériel lourd ou encombrant, ou pour des interventions chez des clients. La liberté de parquer sans craindre des amendes a malgré tout un prix: c’est 1500 francs par année.

Le P+R d’Ouchy déplacé à Bellerive

Il y aura du changement à Ouchy. Le P+R est déplacé à l’ouest sur la place de Bellerive pour laisser place au stationnement courte durée juste à côté de la place de la Navigation. Il sera désormais possible aux usagers du port d’acheter sur site des «cartes navigateurs», d’une durée de six jours. Ces mesures entrent en vigueur progressivement dès le mois de mai.

1,15 million de recettes en plus sur l’année

Les recettes supplémentaires prévues grâce au changement des règles, annoncées l’été dernier, ont par contre été revues à la hausse. Estimées dans un premier temps à 850 000 francs annuels, elles devraient atteindre 1,15 million de francs, soit une augmentation de 35% par rapport au montant initialement attendu.

Créé: 06.03.2018, 21h09

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.