Le préfet enquête sur la Commission des finances de Montreux

PolitiqueDix élus sont convoqués suite à des fuites sur les voyages du syndic. Le préfet dira s’il y a violation du secret de fonction

Le Bureau du Conseil communal suspecte une violation du secret de fonction.

Le Bureau du Conseil communal suspecte une violation du secret de fonction. Image: Chantal Dervey

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Qui a fait fuiter le détail des voyages que le syndic de Montreux, Laurent Wehrli, a effectués en 2017 et pour lesquels il s’est fait rembourser 40 000 francs? Un conseiller communal s’est-il rendu coupable de violation du secret de fonction? Ce sont les questions sur lesquelles se penche le préfet de la Riviera, Roland Berdoz. Pour faire la lumière, il a adressé lundi un courrier de convocation aux dix membres de la Commission des finances du Conseil communal.

Éléments non publics

Le cas des voyages du syndic libéral-radical a été révélé en décembre par le quotidien «La Liberté». Laurent Wehrli a expliqué qu’ils étaient liés à sa fonction. Si certains éléments étaient publics, issus du rapport de la commission, d’autres ne l’étaient pas, comme le nombre de périples.

«La demande d’ouvrir une enquête vient du Bureau du Conseil communal, qui suspecte une violation du secret de fonction, explique Roland Berdoz. Si mon enquête administrative révèle des faits susceptibles de constituer une infraction pénale, j’informerai le procureur, comme le prévoit la loi.» Le préfet précise que le Conseil d’État n’est pas intervenu dans ce processus.

«Il n’a pas fait son travail»

La socialiste Irina Gote, présidente de la commission, confirme avoir averti le Bureau du Conseil d’un risque de violation du secret de fonction. «J’ai remarqué que des éléments qui n’étaient pas dans mon rapport circulaient dans la presse. Pour le reste, je ne m’étends pas sur le sujet, une enquête étant en cours.»

Vice-président de la commission, Christoph Privet (Montreux Libre) a publié sur Facebook une photo de sa convocation. Disant ne pas être responsable des fuites, il critique le préfet: «Selon la loi, il doit s’assurer de la bonne tenue des comptes communaux. À Montreux, il n’a pas fait son travail.»

Créé: 16.01.2019, 20h42

Articles en relation

«Je ne voyage pas pour me payer des vacances»

Montreux Le syndic Laurent Wehrli admet s’être fait rembourser 40'000 francs pour des voyages en 2017. Tous liés à sa fonction, assure-t-il. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.