Le nouveau train Bombardier en phase de test près de Berlin

RailLe moment est symbolique. Le constructeur a présenté vendredi une première rame de l’IC 200 aux CFF. L’évaluation va durer jusqu’en mai.

Les premières rames Bombardier construites à Villeneuve sont en test en Allemagne. La mise en service en Suisse est prévue pour 2017.

Les premières rames Bombardier construites à Villeneuve sont en test en Allemagne. La mise en service en Suisse est prévue pour 2017. Image: Bombardier Transports

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Pour chaque mètre de train, il y a un kilomètre de câbles à connecter», explique Stéphane Wettstein, en faisant visiter l’intérieur du nouveau train IC 200 Bombardier destiné au réseau suisse. Sans son équipement intérieur, le wagon ressemble au ventre d’un avion-cargo. Mais, partout, on devine derrière le revêtement argenté les câbles, les commandes et la multitude d’ordinateurs.

Après les remous qu’ont provoqués les reports des délais de livraison des 59 trains à deux étages destinés aux grandes lignes CFF, le directeur de Bombardier Transport pour la Suisse n’était pas peu fier de présenter à une délégation des CFF, vendredi près de Berlin, le premier train test de 200 m sorti de son site de Villeneuve (pour les voitures intermédiaires) et de Görlitz (D) (pour les deux motrices).

Depuis le 27 novembre, les huit voitures ont été couplées et interconnectées dans une immense halle de cet ancien site de production de locomotives est-allemandes. Le 9 décembre, «le train a dit «je suis un IC 200 et je suis composé de huit voitures», raconte, ému, Ulrich Büttner, l’ingénieur allemand qui dirige les essais. Qu’il reconnaisse qui il est, est déjà un exploit.»

«Même si tout a déjà été contrôlé à Villeneuve, chaque connexion doit être à nouveau contrôlée ici une fois toutes les voitures interconnectées», explique Stéphane Wettstein. Visuellement, cette rame à deux étages ressemble aux trains suisses actuels. Si ce n’est la présence de la couleur noire sur le fond de caisse et le toit. «La poussière de frein s’incruste dans la structure de la couleur et, sur le blanc, c’est très difficile à nettoyer, relève Thomas Brandt, le chef des opérations chez CFF Voyageurs. Sur le noir cela se voit moins et cela donne une image plus propre.»

Ce train est le premier d’une série de 59 commandés par les CFF en avril 2010 pour quelque 1,9 milliard de francs: 50 rames de 200 m (IC 200 avec wagon-restaurant) et 9 rames de 100 m (IR 100, sans wagon-restaurant). La livraison des 10 premiers trains se fera en décembre 2016. Des rames qui seront mises progressivement en service en 2017 sur la ligne Genève - Saint-Gall (deux compositions de 200 m couplées). Soit trois ans plus tard que prévu initialement, en raison de problèmes de fabrication chez Bombardier et de modifications demandées par les CFF (places pour les handicapés, espaces pour les bagages et les poussettes, etc.) Pour compenser ce retard, le constructeur offrira trois trains supplémentaires IC 200, selon la convention signée le mois dernier.

Jusqu’à fin mars, les experts de Hennigsdorf vont tester cette 1re rame, d’abord dans une halle, puis sur une voie de 4 kilomètres. Elle sera ensuite déplacée en République tchèque pour d’autres tests sur le circuit ferroviaire de 10 km de Velim.

Tests cruciaux
Ces tests sont essentiels pour l’avenir de la collaboration entre Bombardier et les CFF. Au terme de ces essais, le train doit avoir répondu aux exigences imposées par les CFF et précisées dans la convention du mois dernier. Sans cela, elle est caduque. «Nous voulons des trains qui correspondent à la qualité des CFF. Bombardier a fait d’énormes progrès et nous sommes vraiment très contents de voir ce train dans cet état aujourd’hui», affirme Thomas Brandt. Un second train sera testé dès février dans la nouvelle halle de Villeneuve.

Créé: 19.12.2014, 16h16

Articles en relation

Bombardier donne sa version de l'accord

Rail Les CFF et le constructeur ont réglé leur différend. La communication qu’en a faite l’ex-régie froisse son fournisseur. Plus...

Bombardier réclame des centaines de millions aux CFF

Rail Le constructeur réclame des centaines de millions de francs aux CFF, selon l'émission «Rundschau» de la télévision alémanique. Plus...

La construction des trains du futur a débuté à Villeneuve

Rail L’aménagement technique de la première voiture des 59 rames à deux étages a commencé. Bombardier veut rattraper le retard pris dans la réalisation de ces convois aux multiples révolutions. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.