Prenez le volant d'une voiture de police

Réseaux sociauxLa gendarmerie vaudoise mise beaucoup sur les réseaux sociaux pour recruter de nouveaux agents. Pour convaincre les jeunes de s'intéresser à la profession elle leur propose désormais un jeu Facebook.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Ce n’est pas le jeu du siècle, mais ça a le mérite d’être original. Pour recruter de nouveaux agents, la police cantonale vaudoise a lancé «Au cœur de l'action», son jeu Facebook. Prenez le contrôle d’un véhicule de police et surtout contrôlez le bouton de la sirène! Vous devez vous rendre au plus vite sur le lieu d’une intervention.

Les décors sont réalistes, puisqu’il s’agit de cartes Google maps. Et il ne s’agit pas d’un concours de géographie… même si vous ne connaissez pas le parcours Blécherette Morrens vous avez toutes vos chances puisque sur cette application la voie vous est tracée. «Nous avons choisi des missions qui correspondent à la diversité du travail de la police», explique Jean-Christophe Sauterel, porte-parole de la police cantonale vaudoise.

Et si vous vous révélez assez agile vous pourrez passer de la simulation à la réalité en gagnant le droit de suivre des agents durant une journée.

Le développement de cette application a été confié à des créateurs médiamaticiens lausannois. «Notre objectif est de communiquer avec les jeunes au travers des médias qui sont les leurs, explique Jean-Christophe Sauterel. Il y a deux ans nous avions passé par le cinéma, et l’an passé utilisé Facebook pour la première fois. Cette année nous avons acheté toutes nos annonces sur le web.»

Créé: 06.02.2012, 11h35

Dossiers

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.