Passer au contenu principal

Prêt à foncer, au prétoire comme au Parlement

L’avocat-député et nouveau patron du PLR vaudois Marc-Olivier Buffat vise le point d’équilibre, puis passe à l’action.

"Il faut prendre la température de la salle du Grand Conseil, voir ce qu’on va pouvoir dire, jauger le degré de résistance de l’adversaire."
"Il faut prendre la température de la salle du Grand Conseil, voir ce qu’on va pouvoir dire, jauger le degré de résistance de l’adversaire."
PHILIPPE MAEDER

L’arc pentu de ses sourcils au-dessus de ses yeux rieurs lui confère un air sagace mêlé de bienveillance. Dans la vie, l’avocat et député Marc-Olivier Buffat est en effet un homme généreux, reconnu comme tel, mais gardant sa part de mystère, y compris pour lui-même, comme il dit. Dans son bel appartement lausannois, nous le passons en revue, tout en scrutant le lac.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.