Privés de Fête des Vignerons, les pavés refont surface

VeveyLes ouvriers profitent des basses eaux pour replacer le plan rocheux du bas de la place du Marché retiré lors de la FeVi.

Les ouvriers reconstituent pierre par pierre le perré historique, le plan incliné du bas de la place du Marché.

Les ouvriers reconstituent pierre par pierre le perré historique, le plan incliné du bas de la place du Marché. Image: PATRICK MARTIN

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

C’est un vestige de l’époque où l’on roulait encore les tonneaux de vin et les meules de fromage pour les acheminer sur les bateaux. Au bas de la place du Marché de Vevey, le perré, ce plan rocheux incliné, monument historique classé, retrouve sa place sur la rive du Léman, après avoir disparu lors de la Fête des Vignerons avec la construction des Terrasses de la Confrérie.

«Nous profitons des eaux basses du lac pour effectuer à l’air libre ces travaux de remise en état, initialement prévus en décembre», explique Daniel Willi, ingénieur responsable des constructions de la Fête.

Actuellement, comme lors de chaque année bissextile, le niveau du Léman est en effet abaissé de 75 cm, soit 25 cm de plus que les autres années. Pour les ouvriers, il est ainsi plus facile de remettre exactement à leur place, caillou par caillou, les rochers du perré prélevés il y a un an au fond de l’eau et préservés dans des grands sacs numérotés. Une exigence des Monuments historiques.

«Nous reconstituons aussi les joints entre les blocs avec l’aide d’un tailleur de pierre, poursuit Daniel Willi. Dans ce but, ce dernier broie des pierres de même nature pour obtenir des joints composés de sable, comme l’avaient fait les premiers constructeurs.»

Un peu plus haut, la zone dévolue à Vevey-Plage sera recouverte de macadam de Bex, un composé de gravier et de sable de gypse. Au bord de l’eau, le tailleur de pierre rénove aussi les cinq bittes d’amarrage historiques en pierre de Saint-Triphon qui ont été abîmées malgré leur protection en bois.

Dans la partie sous-lacustre du chantier, les 260 pieux en bois qui supportaient la Terrasse de la Confrérie ont été retirés pour ne pas causer de dégât aux bateaux. Ils seront recyclés en plaquettes de bois et en matériaux de construction.

Durant ces travaux de démontage, les ingénieurs ont eu recours à deux sismographes pour veiller à ce que les vibrations ne mettent pas en péril certains autres monuments historiques de la place, château de l’Aile ou la Grenette.

D’une longueur de 10 à 18 m, les 260 pieux en bois avaient été plantés jusqu’à 6 m sous le fond de l’eau. «Le plus délicatement possible, sans les taper, par vibrofonçage, pour éviter de faire du bruit et de provoquer de la turbidité, rappelle Daniel Willi. Nous avions dû procéder de la sorte pour éviter d’effrayer la faune aquatique et, surtout, d’obstruer les branchies des poissons et de les asphyxier.»

Durant ce chantier sous l’eau, un plongeur avait été chargé de s’assurer en permanence que les poissons ne tournent pas de l’œil.

Des mesures coûteuses

Dans les comptes de la Fête des Vignerons, ces mesures environnementales ont été chiffrées à 1 million pour ce qui concerne la seule construction de la plateforme sur le lac au bas de la place du Marché.

En 1999, les pieux plantés dans le lac avaient été simplement coupés après la Fête des Vignerons. Mais la conscience écologique était alors moins forte.

«À l’époque, il avait suffi d’envoyer une lettre au Service cantonal des eaux pour obtenir l’autorisation de construire la terrasse sur le lac, rappelle Daniel Willi. Cette fois, nous avons dû passer par une mise à l’enquête publique et une étude d’impact. Et prendre toutes les précautions pour qu’il n’y ait pas de dommages environnementaux ou sur des monuments.»

Créé: 21.02.2020, 20h01

Articles en relation

La Fête des Vignerons a généré 327 millions de francs de retombées

Le Matin Dimanche L’impact de la manifestation veveysanne a été impressionnant, selon une analyse que la Confrérie va publier dans quelques jours. Plus...

La Confrérie a tenu les délais, le Knie peut venir à Vevey

Fête des Vignerons L'état des lieux de la place du Marché a eu lieu ce lundi. Le cirque commence à construire son chapiteau mardi. Plus...

Où sont passés les millions de la Fête des Vignerons?

Vevey La manifestation fut belle mais l’addition est salée: la Confrérie a annoncé 15 millions de déficit. Pistes d’explications. Plus...

Le quai Perdonnet veut profiter des «basses eaux»

Vevey De mi-mars à mi-avril, la Ville veut monter un chantier flottant sous le pont durant cette fenêtre quadriennale. Plus...

La place du Marché redevient un parking

Vevey Après dix mois de fermeture en raison des préparatifs et des spectacles de la Fête des Vignerons, les véhicules font leur retour. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.