Le procès du patron du LHC est suspendu

LausanneLe procès pour escroquerie du notaire vaudois Patrick de Preux s'était ouvert mardi. Mais il faudra du temps pour démêler toute l'affaire.

Patrick De Preux est également le président du conseil d'administration du Lausanne Hockey Club.

Patrick De Preux est également le président du conseil d'administration du Lausanne Hockey Club. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le procès du notaire vaudois Patrick de Preux et d'un gestionnaire de fortune est suspendu. L'ensemble des parties estiment qu'il faut davantage de temps pour traiter l'affaire.

Ouvert mardi à Lausanne, le procès devait passer vendredi au réquisitoire et aux plaidoiries. Jeudi après-midi, on apprenait de source judiciaire qu'il n'y aurait pas de reprise d'audience comme prévu.

La décision a été prise d'un commun accord. Vu la complexité de l'affaire, il faut s'accorder encore davantage de temps, sans pour autant que des problèmes de prescription ne se posent, laissait entendre la justice. Aucune nouvelle date n'a été fixée.

Héritage d'une femme décédée

Le notaire Patrick de Preux est renvoyé devant la justice pour participation à escroquerie et faux dans les titres commis dans l'exercice de fonctions publiques. Il a rejeté mardi de toutes les accusations portées contre lui. Le gestionnaire est accusé de gestion déloyale, de faux dans les titres et d'instigation à faux dans les titres.

L'affaire porte sur l'héritage d'une femme décédée en octobre 2010. En 1987, elle avait rédigé un premier testament. En 2004, Patrick de Preux, sollicité par le gestionnaire, en établit un second qui prévoit de donner cette fois l'argent à une fondation charitable. Le notaire affirme n'avoir pas été au courant de l'existence du premier document. Il conteste également que cette femme n'ait plus eu toute sa tête. (ats/nxp)

Créé: 08.06.2017, 17h36

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

«Christian Constantin dérape une fois de trop», paru le 23 septembre 2017.
(Image: Valott) Plus...