Le procès Ségalat commence par une expulsion

RENENSGerhard Ulrich, bête noire de la justice vaudoise, a été refoulé par la police. A l’extérieur du Tribunal criminel, c’était l’effervescence.

Gerhard Ulrich, jadis bête noire de la justice vaudoise, est goguenard après son expulsion de la salle d'audience.

Gerhard Ulrich, jadis bête noire de la justice vaudoise, est goguenard après son expulsion de la salle d'audience. Image: Chris Blaser

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Il ressort de la salle d’audience goguenard. «Je me suis fait expulser! Je n’en veux pas à la police, elle fait son travail. Pourtant ce procès m’intéressait grandement.» Gerhard Ulrich, fondateur du mouvement «Appel Au Peuple» et bête noire de la justice vaudoise, est persona non grata au procès de Laurent Ségalat qui a commencé ce mercredi matin à Renens.

Quelques minutes auparavant, l’accusé est arrivé en fourgon aux vitres teintées. Plusieurs photographes faisaient le pied de grue déjà bien avant. Un store métallique se lève. Le fourgon blanc entreprend une marche arrière et disparaît dans un sas de protection. Les flashes crépitent. «Tu l’as eu?» demande un photographe à l’un de ses confrères? «Peut-être à travers la paroi, mais ce n’est pas sûr.»

«L’intime conviction ne suffit pas»
Puis c’est à Me Barillon, l’avocat de la famille de la victime, de faire son entrée sans un mot, entouré de ses clients. Sur le parvis du tribunal, on croise l’homme de radio Patrick Nordmann. «Je suis là un peu pour le spectacle, mais aussi pour voir comment le procureur général se débrouillera pour condamner un homme sans preuve. L’intime conviction ne suffit pas.»

La famille et les proches de Laurent Ségalat se tiennent à l’écart. «On se réjouit de le revoir et que le procès commence enfin», confie une proche. N’en tenant plus des photographes qui les mitraillent, ils décident de se réfugier à l’intérieur du bâtiment. Enfin, cinq minutes à peine avant le début du procès, ce sont les trois avocats de la défense qui s’engouffrent dans le tribunal. Le procès peut commencer.

Créé: 23.05.2012, 09h55

Dossiers

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.