Passer au contenu principal

Des profs victimes de chantage sexuel

Plusieurs dizaines d’enseignants ont été victimes de l’arnaque dite de «sextorsion»

Contraction de sexe et d’extorsion, le terme «sextorsion» renvoie à une cyber-arnaque connue mais qui continue de faire des ravages en Suisse, rapportant des centaines de milliers de francs par année.
Contraction de sexe et d’extorsion, le terme «sextorsion» renvoie à une cyber-arnaque connue mais qui continue de faire des ravages en Suisse, rapportant des centaines de milliers de francs par année.
Keystone

«L’auteur du courriel affirmait posséder des vidéos de moi en train de me masturber. Pour ne pas les diffuser à ma famille, à mes amis et à tous mes contacts professionnels, il me demandait près de 800 francs à verser en bitcoins.»

Daniel, enseignant dans un collège vaudois, est quelque peu tombé des nues en ouvrant sa boîte mail dimanche. Comme plusieurs dizaines de ses confrères et consœurs, le trentenaire a été victime du phénomène dit de sextorsion.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.