Passer au contenu principal

Les psys forcés d’éviter les suicides? Procès à Nyon

Un dépressif hospitalisé à la Clinique La Métairie avait été retrouvé mort sur la voie CFF voisine le lendemain de son admission. Sept ans après, deux médecins s’expliquent.

Comme d’autres établissements psychiatriques, la Clinique La Métairie paie lourdement sa situation proche de la voie ferrée.
Comme d’autres établissements psychiatriques, la Clinique La Métairie paie lourdement sa situation proche de la voie ferrée.
PHILIPPE MAEDER

«Dès que j’ai su qu’il était absent pour le souper, je suis allé vers la voie ferrée toute proche, à quatre minutes de marche. Il était trop tard.» L’infirmier de service, ce soir de décembre 2008 à l’hôpital psychiatrique La Métairie à Nyon, avait pressenti juste. Pour le procureur, ce n’était pas le cas du médecin qui avait en charge cette personne dépressive arrivée la veille dans l’établissement.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.