Passer au contenu principal

Quatre projets se mettent «En route pour l’école»

La Ville a nommé les bénéficiaires de son fonds pour faciliter l’entrée à l’école des enfants allophones en âge préscolaire.

David Payot, le municipal lausannois de l'Enfance, de la jeunesse et des quartiers, entouré des lauréats
David Payot, le municipal lausannois de l'Enfance, de la jeunesse et des quartiers, entouré des lauréats
Jean-Bernard Sieber

Après l’appel à projets «En route pour l’école» lancé en novembre dernier, les autorités municipales ont communiqué le nom des bénéficiaires du fonds de 50'000 francs destiné à financer des initiatives facilitant l’entrée à l’école des enfants allophones d’âge préscolaire, grâce à la sensibilisation au français.

Le fonds est destiné à soutenir financièrement les projets des personnes, groupes, associations ou institutions qui, par leurs activités, initiatives, engagements, élaborent des projets permettant la sensibilisation à la langue française des enfants mais également de leurs familles. La mise en place des projets est prévue pour la rentrée 2020-2021. Sur les douze candidatures reçues, les autorités en ont retenu quatre.

La plus grande partie du fonds revient à la Maison de l’enfance de la Vallée de la Jeunesse (15'650 francs). Son projet vise à offrir un lieu d’apprentissage du français et de socialisation pour les enfants allophones et leurs familles pendant le temps d’accueil de la structure.

«Planète Mouvement» est le deuxième projet retenu. Le budget qui lui est alloué est de 10'716 francs. Il s’agit de faire intervenir une psychomotricienne deux fois par semaine dans les locaux de Planète Bleue. Un soutien à l’apprentissage du français par le mouvement du corps.

Avec un budget de 8750 francs, le projet «Sur tes genoux» vise à promouvoir la lecture pour les enfants, leurs familles et les adultes qui travaillent à la Halte-Jeux Le Petit Navire. Les activités prévues sont un accompagnement des éducatrices et des familles, pour que les enfants puissent prendre confiance à travers des rencontres régulières, ainsi que des moments de lecture et de présentation de livres.

Enfin, «Ateliers Familles», dans le quartier de Boissonnet, reçoit 8052 francs. Ces ateliers ont lieu tous les quinze jours avec des thématiques et activités différentes. Ils sont animés par deux éducatrices professionnelles. L’accès est libre et sans inscription préalable. Ce projet s’inscrit dans une cohésion de quartier.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.