Bussigny, Aigle, Payerne et Crissier sont des villes

DémographieL’affinement des critères statistiques offre au canton quatre nouvelles villes. Neuf Vaudois sur dix vivent en zone urbaine.

Avec les nouveaux critères, Payerne est devenue une ville du canton.

Avec les nouveaux critères, Payerne est devenue une ville du canton. Image: GUINNARD JEAN PAUL

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Par la grâce d’une nouvelle formule mathématique de l’Office fédéral de la statistique (OFS), le canton de Vaud se découvre quatre nouvelles villes: Aigle, Bussigny, Crissier et Payerne. C’est ce qui ressort du communiqué de presse publié hier par Statistique Vaud. «L’OFS a redéfini ses critères, indique Léna Pasche, chef de projet à l’Etat. Par exemple, la densité est désormais prise en compte.»

Auparavant, seul le critère basique du nombre d’habitants entrait en ligne de compte. Il fallait impérativement franchir la barre de 10 000 résidents pour pouvoir prétendre au statut de ville, statistiquement parlant. «Mais suite aux fusions, comme par exemple au Val-de-Travers, des communes rurales arrivent à plus de 10 000 habitants, note Léna Pasche. Il était donc nécessaire d’affiner les critères.» Les statisticiens ont également revu leur définition des agglomérations (lire ci-contre).

Seize villes vaudoises
Cette nouvelle approche ne dégrade aucune des douze localités du canton reconnues comme ville par l’ancienne manière de faire. Lausanne, Yverdon-les-Bains, Montreux, Renens, Nyon, Vevey, Pully, Morges, Gland, Ecublens, Prilly et La Tour-de-Peilz gardent leur statut.

Et du côté des quatre petites nouvelles, quels changements apportent cette entrée soudaine dans la cour des grandes? «Aucun, répond le syndic d’Aigle, Frédéric Borloz. Les répartitions financières se font sur la base du nombre d’habitants.» Il souligne, au passage, qu’Aigle peut déjà utiliser l’appellation ville: «Parce que nous sommes un centre historique.»

L’Union des communes vaudoises (UCV) a, elle aussi, une définition élargie. «Nous avons déjà un «groupe villes» au sein de l’UCV qui réunit toutes les localités de plus de 7000 habitants pour discuter des problématiques urbaines, explique Claudine Wyssa, présidente de l’UCV et syndique de Bussigny, qui compte 8200 âmes. L’Union des villes suisses a les mêmes critères que nous.»

Cliquez ici pour agrandir l'infographie (24 heures)

Créé: 07.04.2015, 11h10

Un canton statistiquement très urbain

Le cliché vaudois d’un canton à moitié rural et à moitié urbain a vécu. En tout cas pour les statisticiens. «Presque la totalité de la population vaudoise se trouve dans une zone à caractère urbain», résume Léna Pasche.

Les spécialistes ont fait évoluer la définition des agglomérations depuis leur dernier effort en 2000. Des nouvelles sous-catégories sont venues compléter leurs analyses. Ainsi, il est désormais possible d’habiter dans une commune «multi-orientée», comme Allaman par exemple, qui se situe à la frontière des agglomérations genevoise et lausannoise.

Résultats, en 2014, seuls 78'383 Vaudois, soit 10,4% de la population, vivaient dans des communes identifiées comme purement rurales. «A terme, cette nouvelle donne va poser
la question de la péréquation financière», glisse Claudine Wyssa.

«La définition des agglomérations a été adaptée aux transformations structurelles du territoire, explique-t-on du côté de Statistique Vaud. La population augmente, les zones bâties et industrielles s’étendent, les citadins migrent vers les communes périphériques et les infrastructures de transport se développent.»

Les zones «multi-orientées» et les «communes de la couronne d’agglomération» peuvent néanmoins présenter un caractère rural, même si elles sont dans une zone d’influence urbaine, selon les statisticiens. «Il ne faut pas oublier de prendre en compte le ressenti des gens, estime Claudine Wyssa. Certains se sentent à la campagne alors qu’en réalité ils vivent en zones périurbaines.»

Articles en relation

La croissance du nombre des Vaudois ne faiblit pas

Démographie Pour la septième année consécutive, la population du canton a augmenté de l’équivalent d’une petite ville, pour arriver à 755'369 habitants. Plus...

La population vaudoise continue de prendre des rides

Démographie Une étude de Statistique Vaud souligne que le canton a vu la part des 80 ans et plus augmenter fortement. Plus...

Paid Post

Le casual dating est-il fait pour vous?
L’idée d’une rencontre purement sexuelle sans aucun engagement peut paraître séduisante, mais une petite mise au point s’impose.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.