Passer au contenu principal

Radicaux et libéraux vaudois se sont mariés à Montreux

Mercredi soir, près 400 délégués radicaux et libéraux ont décidé d’unir leur destin à la quasi unanimité. Le syndic d'Aigle Frédéric Borloz a été nommé président.

Mercredi soir, au Casino de Montreux, libéraux et radicaux ont approuvé la fusion des deux partis.
Mercredi soir, au Casino de Montreux, libéraux et radicaux ont approuvé la fusion des deux partis.
Jean-Bernard Sieber

Est-ce une métaphore ? Libéraux et radicaux ont choisi mercredi soir de se marier dans une grande salle du Casino de Montreux à quelques mètres des jeux de hasard. Ils ont en tout cas parié sur la fusion et il y avait moins de suspens qu’à la roulette. C’est en effet à l’unanimité moins l’abstention de l’ancienne conseillère nationale libérale Suzette Sandoz qu’ils ont adopté, vers 21 heures, les statuts du nouveau parti libéral-radical vaudois, ce qui revenait à approuver la fusion des radicaux et des libéraux.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.