«La Rançon de la gloire» suscite de grandes attentes sur la Riviera

CinémaTourné sur la Riviera, le film relatant le vol du cercueil de Chaplin sera projeté mercredi soir à Vevey. Les attentes sont grandes.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Rares sont les longs-métrages qui suscitent une telle attente sur la Riviera: à Vevey, le Rex 1, plus grande salle de cinéma de la région (297 places), affichera complet mercredi soir pour l’avant-première de La rançon de la gloire. Le film relatant le vol du cercueil de Charlie Chaplin sera donc également projeté, quasi en même temps, à l’Astor (240 fauteuils).

Réalisé par le cinéaste Xavier Beauvois (lire notre interview ici), qui connut le succès avec Des hommes et des dieux en 2010, La rançon de la gloire met en scène Benoît Poelvoorde et Roschdy Zem dans le rôle des kidnappeurs maladroits. Le trio sera d’ailleurs ce soir à Vevey pour présenter le film, un mois avant sa sortie officielle agendée au 7 janvier. L’histoire qui a inspiré le film avait fait le tour du monde et mis la police vaudoise sur les dents au début de l’année 1978: quelques semaines après la mort de Charlie Chaplin à Corsier-sur-Vevey, deux hommes vont déterrer le cercueil dans le village et l’enfouissent dans un champ de la plaine du Rhône, à Noville. Ils exigent dans la foulée une rançon de 1 million de francs. Deux mois plus tard, les enquêteurs coffrent les kidnappeurs et retrouvent le cercueil plein d’eau et enterré de guingois, avec le corps de Chaplin à l’intérieur.

«Affaire rocambolesque»

«Cette affaire rocambolesque avait marqué les esprits: sur le moment, on était partagé entre l’envie de rire, tellement tout cela nous semblait absurde, et le choc de la nouvelle», se souvient Yves Moser, patron de la société Cinérive. Charlie Chaplin, qui a vécu vingt-quatre ans à Corsier-sur-Vevey, venait régulièrement en famille au cinéma à Vevey, où une salle lui est désormais dédiée. Et, dans la région, l’aura du génial vagabond rayonne toujours des décennies après son décès.

La bande-annonce du film

«Le film biographie tourné par Richard Attenborough et sorti en 1992 avait, en proportion, mieux marché sur la Riviera qu’ailleurs dans le canton. Chaplin est toujours adulé ici, où ceux qui l’ont connu sont encore nombreux.» De quoi augurer d’un carton pour La rançon de la gloire? «Nous comptons sur le succès de ce film à Vevey», répond Yves Moser.

Tourné entre la ville d’images et le Chablais vaudois, le long-métrage a réuni au total 400 figurants sur le plateau – le premier casting avait même drainé plus de 1500 personnes. Des quidams impatients de découvrir leurs premiers pas devant la caméra sur grand écran. Et donc autant de spectateurs supplémentaires dans les salles. «Je conduisais une vieille Peugeot en arrière-plan, tandis que Benoît Poelvoorde remontait en direction de Corsier-sur-Vevey», raconte le Veveysan Jonathan Waser, étonné par le caractère parfois direct du réalisateur. «Il y a une scène où Benoît Poelvoorde et une petite fille montent dans un bateau de la CGN, au débarcadère de Vevey. Tout à coup, le bateau s’est éloigné, et Xavier Beauvois s’est immédiatement mis à crier au capitaine: «Ramène-moi mes acteurs! Ramène-moi mes acteurs!»

Venue de Saint-Maurice, Nathalie Jayet a joué les figurantes avec sa fille Camille, âgée de 7 ans. «Nous étions des passantes dans la vieille ville veveysanne. Je ne sais pas encore si la scène dans laquelle nous figurions a été retenue par le réalisateur, mais j’irai voir le film dès sa sortie. A la fin de la scène, Benoît Poelvoorde a fait un geste qui nous a énormément touchées: il a proposé à tous les enfants présents sur le plateau de choisir un jouet dans la vitrine d’un magasin voisin et le leur a offert. Ma fille a opté pour un cheval à bascule.»

Créé: 09.12.2014, 18h50

Un tournage qui rapporte

Au printemps 2013 et quatre mois durant, le tournage du film a mobilisé les foules sur la Riviera. Employés de l’administration, police, professionnels de la culture et de la communication, tous ont travaillé d’arrache-pied pour faciliter le quotidien du réalisateur Xavier Beauvois et de son équipe.

«Il s’agit du projet le plus important que nous ayons accueilli», souligne Stefano Stoll, directeur de Film Location Riviera, organe qui vise à attirer les réalisateurs dans la région. Pendant le tournage, l’ancien magasin EPA de Vevey a été mis à disposition de la production du film, qui disposait là d’un quartier général de 5000 m2 situé juste en face de l’hôtel où logeait une bonne partie de l’équipe. «Pouvoir proposer un centre névralgique unique et si bien situé a été un atout de poids.»

A noter que, si Vevey n’a pas déboursé un centime pour faire venir l’équipe de tournage au bord du Léman, de nombreux services communaux ont été mobilisés. «Et ils ont fait preuve d’une flexibilité exemplaire», s’enthousiasme Stefano Stoll. Sur le plan comptable, le tournage de La rançon de la gloire (8 millions d’euros de budget) représente aussi un joli coup: «Au total, 2,5 millions de francs ont été dépensés en Suisse, dont 95% sur la Riviera», calcule le directeur.

Articles en relation

«C'est un hommage à l’œuvre de Chaplin»

Cinéma Xavier Beauvois, le réalisateur de «La Rançon de la Gloire», est un fan absolu de Charlot. Plus...

Sur les quais avec Benoît Poelvoorde

VEVEY Sur le tournage du film La Rancon de la Gloire, l'acteur s'est laissé prendre en photo avec des badauds Plus...

Ces inconnus qui tournent avec Benoît Poelvoorde

CINEMA Ils étaient plus de 1500 à s’inscrire pour participer comme figurant pour le film de Xavier Beauvois «La Rançon de la gloire» relatant le vol du cercueil de Charlie Chaplin en 1978. Hier, la production tournait à Bellerive. Plus...

Premier clap pour La Rançon de la Gloire

EST-VAUDOIS Le tournage du film de Xavier Beauvois avec Charlie Chaplin en toile de fond débute jeudi. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.