Raphaël Domjan s'entraîne pour la conquête solaire de la stratosphère

PhotovoltaïqueA présent que le financement de la Mission SolarStratos est assuré, l'éco-aventurier entame sa préparation physique pour être opérationnel à 80'000 pieds.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La tête dans les étoiles, ce sera pour 2017. Lorsque le premier avion solaire biplace emmènera Raphaël Domjan à la frontière de l'espace, là où il est possible de simultanément contempler la courbure de la terre et le scintillement des astres. Mais la poésie de cet environnement n'ôte rien à son hostilité. Dans la stratosphère, l'oxygène est rare, la température descend à -70°C et la pression varie également. De plus, le Mission SolarStratos ne prévoit pas d'échappatoire par parachute. Il est donc vital que le corps tienne le coup.

Pour ce faire, une équipe analysera en temps réel l'évolution physiologique de Raphaël Domjan. «On va être équipé de capteurs qui nous permettent de voir comment sa fréquence cardiaque évolue, mais aussi sa température, sa fréquence respiratoire, sa saturation, etc.», explique le Dr Patrick Schoettker, spécialiste de l'anesthésie au CHUV. Ces indications permettront de conseiller l'aviateur solaire dans son ascension. Encore faut-il tester et calibrer tout ce matériel. Une opération menée notamment jeudi à Sion, dans le simulateur de chute libre Realfly.

Loin de s'inquiéter de ces considérations médicales, l'éco-aventurier reste concentré sur son objectif. Si le socle financier du projet - estimé à 1,5 million de francs - est à présent bétonné, il faudra encore construire le planeur stratosphérique et développer une combinaison spatiale solaire. Ensuite de quoi Raphaël Domjan s'attellera à démontrer que «le meilleur moyen d'aller à ces altitudes c'est l'énergie solaire: plus on monte, plus on a d'énergie». Son exploit pourrait alors ouvrir la voie à des vols commerciaux. Un beau pari. (24 heures)

Créé: 20.11.2014, 23h04

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 13 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...