Passer au contenu principal

Raphaël Domjan s'entraîne pour la conquête solaire de la stratosphère

A présent que le financement de la Mission SolarStratos est assuré, l'éco-aventurier entame sa préparation physique pour être opérationnel à 80'000 pieds.

La tête dans les étoiles, ce sera pour 2017. Lorsque le premier avion solaire biplace emmènera Raphaël Domjan à la frontière de l'espace, là où il est possible de simultanément contempler la courbure de la terre et le scintillement des astres. Mais la poésie de cet environnement n'ôte rien à son hostilité. Dans la stratosphère, l'oxygène est rare, la température descend à -70°C et la pression varie également. De plus, le Mission SolarStratos ne prévoit pas d'échappatoire par parachute. Il est donc vital que le corps tienne le coup.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.