Rebecca Ruiz et Anne-Catherine Lyon bientôt entendues par le procureur

JusticeLe Conseil d'Etat a levé leur secret de fonction à leur demande dans l'affaire des contrats de travail entre Rebecca Ruiz et le Département de la formation.

Rebecca Ruiz, conseillère d'Etat à la tête du Département de la Santé, et Anne-Catherine Lyon, ancienne conseillère d'Etat à la tête de la Formation

Rebecca Ruiz, conseillère d'Etat à la tête du Département de la Santé, et Anne-Catherine Lyon, ancienne conseillère d'Etat à la tête de la Formation Image: Florian Cella/Patrick Martin

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

A lire le communiqué du Conseil d'Etat ce jeudi, ce sont Rebecca Ruiz et Anne-Catherine Lyon elles-mêmes qui ont voulu rendre publique cette information: les deux socialistes, respectivement conseillère d'Etat de la Santé et ancienne conseillère d'Etat de la Formation, seront bientôt entendues par le procureur comme «personnes appelées à donner des renseignements».

C'est la conséquence de l'ouverture d'une «procédure contre inconnu» du Ministère public après une dénonciation en mars 2019, à quelques jours de l'élection complémentaire au Conseil d'Etat. Au cœur de l'affaire: l'un des contrats de travail de maîtresse secondaire qui a lié Rebecca Ruiz et le Département de la formation, dirigé alors par Anne-Catherine Lyon.

Pour leur permettre d'être entendues, le Conseil d'Etat les a donc déliées de leur secret de fonction, «faisant suite aux demandes de l’une et de l’autre».

Un contrat de travail de 2013

La plainte en question concernait un contrat de travail de quelques mois entre 2013 et 2014, alors que Rebecca Ruiz devait finir un rapport sur le harcèlement scolaire. L'intitulé du poste mentionnait «maîtresse de discipline académique à l’établissement de Cossonay-Penthalaz», alors même qu'elle n'y jamais enseigné. Mais celui-ci était en fait le dernier d'un enchaînement de contrats à durée déterminée (CDD) entre 2010 et 2014.

Le Conseil d'Etat n'a pas indiqué la date à laquelle les deux politiciennes seront entendues par le Ministère public.

Créé: 03.10.2019, 15h46

Articles en relation

Une plainte pénale vise Anne-Catherine Lyon et Rebecca Ruiz

Contrat de travail Trois citoyens dénoncent la candidate socialiste ainsi que l'ancienne ministre auprès du Ministère public pour gestion déloyale des intérêts publics et faux dans les titres. Plus...

Les contrats de Rebecca Ruiz allument la campagne

Grand Conseil La droite et l’extrême gauche pointent les anciennes relations de travail entre l’école vaudoise et la candidate à la succession de Maillard. Plus...

Rebecca Ruiz égratignée par un contrat de travail boiteux

Élection au Conseil d’État Pour continuer de salarier la socialiste, le Département de la formation a dû faire un bricolage budgétaire, il y a cinq ans. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.